20/03/2019 23:04
Après une période de calme, les exportations nationales de riz ont commencé à montrer des signes positifs lorsque les entreprises vietnamiennes ont signé des contrats d'exportation de riz vers les marchés irakien et malaisien, selon le ministère de l'Agriculture et du Développement rural.
>>Il est nécessaire de développer les chaînes de valeur de riz
>>Plus de 120.000 tonnes de riz pour les localités nécessiteuses

Riz à exporter de la compagnie de Trung An, Cân Tho (Sud).
Photo: Vu Sinh/VNA/CVN

Plus précisément, des contrats d’expédition de 120.000 tonnes de riz vers l’Iraq ont été signés. Bernas, l’agence malaysienne pour l'industrie locale du riz, a signé un contrat d'importation de 25.000 tonnes de riz blanc 5% brisure de la compagnie générale des vivres du Nord - Vinafood 1.

Parallèlement, des entreprises vietnamiennes sont en train de négocier avec des importateurs chinois pour exporter 5 millions de tonnes de riz.

De plus, si rien ne change, au début du deuxième trimestre de 2019, des contrats d’exportation de riz vers la République de Corée sous contingent tarifaire pourront être signés. En outre, des entreprises vietnamiennes accélèrent des négociations avec des importateurs de riz des Philippines. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Miêu Nôi, un haut lieu du tourisme spirituel Construit il y a près de 300 ans, Miêu Nôi constitue un héritage religieux et historique de Hô Chi Minh-Ville. Il s’agit d’un temple émergent situé au milieu de la rivière Vàm Thuât.