28/02/2020 22:03
Pour réduire la congestion du trafic, les autorités de Hô Chi Minh-Ville vont mettre en œuvre simultanément de nombreuses mesures et encourageront la restructuration du secteur des transports.
>>Installation des caméras de surveillance pour assurer la sécurité des rues

De nombreux véhicules empruntent la rue Pham Van Dông, en direction de l'aéroport Tân Son Nhât (Hô Chi Minh-Ville). Photo : Tiên Luc/VNA/CVN

Bien qu'il se soit amélioré ces dernières années, le trafic à Hô Chi Minh-Ville demeure toujours compliqué. Les embouteillages dans certaines zones sont presque inchangés du fait de l’augmentation de la densité de logements, du trafic, de la hausse exponentielle du nombre de véhicules, du sous-développement des transports publics.

En outre, les ressources d'investissement pour les projets d'infrastructures de transport au cours de la période 2016-2020 n’ont atteint  que 24% des objectifs. Aussi le Service municipal des transports doit-il mettre en œuvre simultanément de nombreuses solutions pour améliorer la situation.

Priorité au transport fluvial

Selon le Service des transports de Hô Chi Minh-Ville, le volume de transport de marchandises par voie navigable en 2019 a dépassé les 35,2%. En particulier, le port de Tân Cang - Cat Lai a accueilli son cinquième million de tonnes pour devenir l'un des 28 plus grands ports maritimes du monde.

Il s'agit d'un signal positif pour le transport fluvial et également une preuve de l’effort d'investissement dans les infrastructures de transport routier desservant le port de Cat Lai. Cependant, la proportion actuelle des investissements dans les voies navigables au cours de ces 5 dernières années n'a été que de 5,4% de celle dans le réseau routier.

En fait, le système d'infrastructures reliant les ports maritimes n'a pas encore été investi de manière synchrone, il n'a donc pas exploité tout le potentiel, en particulier pour la nouvelle zone portuaire de Hiêp Phuoc, alors que le volume des marchandises transférées via le port de Cat Lai augmente sans cesse.

Selon Trân Quang Lâm, directeur du Service municipal des transports, les autorités municipales accorderont une attention particulière au développement du transport public par voie navigable, pour aider à réduire la congestion routière mais aussi créer de nouveaux produits touristiques.

Il est prévu que d'ici fin avril, Hô Chi Minh-Ville mettra en service un ferry pour transporter passagers et marchandises entre Cân Gio et Vung Tàu.

En parallèle, un service de transport de passagers par voie maritime sera mis en place entre Hô Chi Minh-Ville et l’île de Côn Dao (province de Bà Ria-Vung Tàu), dans les deux sens, après l'agrandissement du quai de Con Dao en 2022.

Il y aura aussi la construction du port international de Mui Den Do (7e arrondissement), des investissements prochains dans le port ICD Long Binh au service de la relocalisation de la zone portuaire de Truong Tho, la planification du port ICD Cu Chi dans le district de Cu Chi, le financement de projets d’infrastructures pour les zones portuaires de Hiêp Phuoc et Cát Lái.

Synchronisation de plusieurs plans

Fin 2019, Hô Chi Minh-Ville a comptabilisé plus de 8 millions de véhicules, dont 755.491 voitures et près de 7,3 millions de motos. En 2019, le nombre total de véhicules nouvellement immatriculés a augmenté de 387.936, dont 63.834 voitures et 324.102 motos (en moyenne 174 voitures neuves et 888 motos neuves par jour).

Gestion du trafic au Centre de gestion du tunnel de la rivière Saigon.
Photo : Tiên Luc/VNA/CVN

Le Service municipal des transports a proposé que le Comité populaire de la ville approuve le projet de "Renforcement des transports publics combiné au contrôle de l'utilisation des véhicules à moteur personnels pour réduire les embouteillages et la pollution."

Le vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Vo Van Hoan, a également proposé au Service des transports de développer un projet pour restreindre le trafic quotidien et réorienter le développement de l’économie nocturne. Cela contribuera à réduire le trafic pendant la journée.

Actuellement, le Service des transports se concentre également sur l'organisation du flux en centre-ville en limitant les camions dans la journée, interdisant aux voitures particulières de circuler sur certaines routes, interdiction des semi-remorques dans certaines rues la nuit. Ce service mettra aussi en place des rues piétonnes, proposera un système de péage pour les voitures en centre-ville.

Le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thành Phong, a déclaré que les autorités municipales accéléreraient la restructuration du secteur des transports, relieraient les modes de transport, amélioreraient l'efficacité et la qualité des transports publics.

Dans le même temps, seront mises en œuvre des mesures pour restreindre l'utilisation des véhicules individuels, des contrôles stricts seront menés en matière de sécurité technique et de protection de l'environnement des véhicules à moteur, en particulier en centre-ville.

De plus, les autorités gèreront strictement la construction et l'aménagement des parcs industriels, centres urbains, centres commerciaux, écoles, hôpitaux en fonction des capacités des infrastructures de transport.

Tout ceci devrait permettre de mieux résoudre les problèmes de circulation à Hô Chi Minh-Ville dans le contexte de ressources d'investissement limitées.

Trung Khánh/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.