16/06/2021 23:45
Dans le secteur de l'immobilier résidentiel, touristique ou industriel, de nombreuses opérations de fusions et acquisitions ont été observées.

>>Projets du développement immobilier en banlieue des villes et provinces du Sud
>>Novaland, 27 ans, et 23.000 logements à Hô Chi Minh-Ville
 

NovaWorld Phan Thiêt.


Le marché immobilier sur la période 2021-2022 devrait continuer à se redresser et à se développer activement une fois la pandémie maîtrisée. Les fusions et acquisitions de fonds fonciers seront également florissantes.

Dans une enquête récente, certaines unités de recherche estiment que 2021 est l'année de la reprise du marché des fusions et acquisitions au Vietnam. Au moins 42% pensent que la valeur totale est estimée entre  3 et 4 milliards d'USD, 26% sont plus optimistes avec 4- 5 milliards de dollars et 24% sont plus prudents avec 3 milliards de dollars. Les 8% restants pensent que  les 5 milliards d'USD pourraient être atteints.

Dans le secteur immobilier, les fusions-acquisitions auront lieu avec effervescence dans les projets de logements dans les grandes villes comme Hô Chi Minh-Ville et Hanoï, ainsi que dans les provinces voisines à fort développement urbain.

Ces dernières années, de nombreux géants de l'immobilier ont activement rassemblé des fonds fonciers par le biais de fusions-acquisitions, représentant au moins des centaines de milliards de dôngs. Les grandes entreprises ont dépensé des dizaines de milliards de dôngs pour ces opérations chaque année.

Novaland a continuellement injecté des dizaines de milliards de dôngs dans des activités de fusion et d'acquisition de fonds fonciers au cours de l'année écoulée. Fin 2020, cette société disposait d'une immense réserve foncière d'environ 5.000 ha. Lors d'un événement M&A l'année dernière, le représentant de Novaland a déclaré qu’en un jour il avait dépensé près d'un milliard de dollars pour acquérir des fonds fonciers dans la province de Dông Nai, et qu'en 2020, le groupe avait perçu également des dizaines de milliards de dôngs sur des cessions de projets ou d'actions de sociétés porteuses de projets.

Cette année, Novaland devrait transférer un projet immobilier à grande échelle à Hô Chi Minh-Ville en raison de son bénéfice attendu, se concentrant ainsi sur trois projets de 1.000 ha qui seront mis en œuvre en même temps (NovaWorld Phan Thiêt, NovaWorld Hô Tram et Aqua City).

Cet accord de fusion-acquisition affiche une valeur de transaction d'environ 40.000 milliards de dôngs. Il rapportera à Novaland environ 8.000 milliards de dôngs de bénéfices. Actuellement, deux entités souhaitent participer à cet accord. Il s'agit d'un géant de l'immobilier du Nord du Vietnam et d'un groupe économique multisectoriel opérant dans tout le pays mais dont le siège est à Hô Chi Minh-Ville. La transaction devrait être finalisée cette année et le calendrier de paiement complet en 2022.

L'emplacement de la réserve foncière a également attiré l'attention du marché. Actuellement, selon le rapport annuel 2020, Novaland possède près de 700 ha  à Hô Chi Minh-Ville, dont plus de 100 ha sont concentrés à l'Est de la ville, et sont éligibles pour constituer une zone urbaine  comme Lakeview City sur une échelle beaucoup plus grande.

Dans l'immobilier industriel, il y aussi de vastes opérations de fusions- acquisitions. Selon Savills, les plus gros projets en mai 2021 sont venus de groupes d'entreprises de Hong Kong (Chine) et de Singapour investissant dans les provinces de Quang Ninh et Bac Giang.

C’est le cas dans l'accord Boustead Projects pour acquérir une participation de 49% dans la compagnie du développement de l’industrie KTG de Bac Ninh, dans le parc industriel de Yên Phong, pour environ 6,9 millions d'USD. C’est aussi le cas pour ESR Cayman Limited, plus grande plate-forme immobilière logistique de la région Asie-Pacifique et la compagnie du développement de l’industrie BW, qui ont également annoncé une coopération pour établir une nouvelle coentreprise dans le but d’acquérir et développer conjointement 240.000 m² dans le parc industriel de My Phuoc 4 près de Hô Chi Minh-Ville.

Selon les experts, la rentabilité élevée et le potentiel de croissance du marché vietnamien jeune et en développement ont attiré des investisseurs nationaux et étrangers pour participer au secteur immobilier. Bien que de nombreuses transactions soient encore au stade de la négociation et de l'examen juridique, cela est toujours considéré comme un facteur positif pour le marché immobilier vietnamien.

Selon Nguyên Hoài An, directrice des études de marché, du conseil en développement et de l'évaluation de CBRE Vietnam, la tendance des fusions- acquisitions est toujours forte dans le secteur immobilier. Cela se reflète dans le fait que les investisseurs nationaux et étrangers rachètent souvent ou s'associent pour devenir actionnaires de projets immobiliers. Les produits d'intérêt pour les investisseurs sont également très diversifiés, notamment les fonds fonciers commerciaux et  l'immobilier de villégiature.

 

Texte et photo : Minh Thu/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le bánh chưng gù, une spécialité des Tày dans le district de Van Bàn

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.