23/08/2020 11:20
Le secteur énergétique du pays cherche à mobiliser activement d’importantes ressources pour son développement, avec la participation des composantes économiques, notamment du secteur privé dans le développement des énergies renouvelables.

>>La Résolution N°55 répond aux besoins croissants en énergie
>>Embrasser le potentiel des énergies renouvelables

Le Vietnam dispose d’un important potentiel en énergies renouvelables.
Photo : VNA/CVN

Le politburo du Parti communiste vietnamien a promulgué, mi-février 2020, la Résolution N°55 sur la stratégie nationale énergétique jusqu’en 2030, vision pour 2045. Pour répondre à la demande nationale, les besoins en énergie primaire sont évalués autour de 175 à 195 millions de tonnes équivalents pétrole (Mtep) d’ici 2030 (contre 78 Mtep en 2018). Les capacités électriques installées devraient s’élever à 125-130 GW en 2030 (environ 55 GW installés fin 2019) et la part des énergies renouvelables dans le mix total d’énergie primaire devrait s’établir à 15-20% d’ici 2030 (à titre de comparaison, l’hydraulique représente actuellement 10% de l’énergie primaire). Enfin, le politburo appelle à la restructuration des entreprises d’État du secteur et à la vente ou à la concession de certaines centrales et raffineries, à titre expérimental.

L’énergie est un secteur économique et technique clé, constituant un prérequis indispensable au développement socio-économique du pays. Ainsi, le développement énergétique constitue un devoir stratégique pour atteindre l’objectif d’industrialisation et de modernisation du pays. De même, le développement énergétique doit épouser les activités politiques et diplomatiques pour garantir la défense, la sécurité et la protection de l’environnement du pays.

Des nouveautés dans la Résolution N°55

Conscients de l’importance du secteur énergétique, le Parti et l’État ont déjà adopté de nombreuses options et politiques dont la Résolution N°55 du politburo favorisant l’essor de ce secteur. La résolution N°55 sur l’orientation de la Stratégie nationale de développement énergétique jusqu’en 2030, vision pour 2045 innove en matière de développement énergétique en mettant l’accent sur les énergies renouvelables et en donnant l’autorisation aux entreprises privées de participer à la fourniture d’électricité.

Le Vietnam privilégie le développement des énergies renouvelables.
Photo : VNA/CVN

En appliquant cette Résolution promulguée en février dernier, plusieurs localités et entreprises ont réglé à temps les difficultés qui se présentaient à eux pour satisfaire aux besoins en énergie. De ce fait, plusieurs projets d’énergies propres d’envergure ont été réalisés. L’objectif de la stratégie nationale de développement énergétique jusqu’en 2030 mentionnée dans la Résolution N°55 vise à garantir la sécurité énergétique nationale et fournir suffisamment d’énergie pour le développement socio-économique du pays. Cette stratégie nationale vise également à garantir la défense et la sécurité, à élever le niveau de vie de la population et à protéger l’environnement.

Raréfaction inéluctable des combustibles fossiles oblige, le Vietnam a choisi de miser sur les énergies renouvelables pour assurer sa sécurité énergétique. Il dispose de riches potentiels en énergies renouvelables (énergie éolienne, énergie solaire et biomasse).

À la traîne en matière d’énergie propre

Avec une production annuelle estimée de 7.000 à 8.700 MW, l’énergie éolienne représente un espoir pour l’avenir énergétique du territoire. L’énergie solaire a aussi un fort potentiel au Vietnam grâce aux 2.500 heures d’ensoleillement par an dont bénéficie le pays. Conscient de la nécessité de trouver une alternative aux énergies fossiles, le gouvernement a mis en place une stratégie de développement des énergies renouvelables pour 2030 avec une vision jusqu’en 2050.

"Les énergies fossiles se raréfient de plus en plus et sont polluantes, c’est le cas des centrales à charbon par exemple. Dans ce contexte, le développement des énergies renouvelables s’impose plus que jamais. Répondant à cette stratégie, certaines entreprises étrangères ont commencé à investir au Vietnam dans les énergies éoliennes et solaires", explique Trân Viêt Ngai, président de l’Association de l’énergie du Vietnam. L’énergie biomasse est en plein essor. Aujourd’hui, elle représente plus de 50% de la consommation d’énergie au Vietnam.

"Le développement de l’énergie biomasse est l’une de nos priorités. L’énergie biomasse permet de fabriquer de l’électricité grâce à la chaleur dégagée par la combustion des bois, des déchets agricoles et ceux issus de l’élevage. Nous avons aussi réalisé des recherches sur le biocarbone et le biogaz", précise Doan Van Binh, directeur de l’Institut des énergies renouvelables.

Le Vietnam s’est fixé pour objectif de porter, en 2030, à 16.000 GW la production d’électricité éolienne, soit 2,7% de la production nationale d’électricité, et à 35,4 KWh la production d’énergie solaire photovoltaïque, soit 6% de la production nationale d’électricité. Pour y parvenir, de nombreuses actions ont été envisagées dont le recours à des investissements privés. Développer les énergies renouvelables pour réduire progressivement la dépendance aux énergies traditionnelles pour la production d’électricité et protéger l’environnement est l’un des objectifs prioritaires du Vietnam, indique le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce, Cao Quôc Hung.

Le pays prévoit d’augmenter la production d’électricité à partir de sources renouvelables de 58.000 GW en 2015 à 101 GW d’ici à 2020, à 186 GW d’ici à 2030 et à 452 GW d’ici à 2050. La part de l’électricité produite à partir de sources d’énergies renouvelables passera ainsi de 35% en 2015 à 38% en 2020 et à 43% en 2050. Ces objectifs sont prévus dans la stratégie de développement des énergies renouvelables durant la période 2015-2030, avec une vision à l’horizon 2050, adoptée en septembre 2015 par le gouvernement.
 
Thê Linh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Séjour chez l’habitant Le séjour chez l’habitant se multiplie de plus en plus au Vietnam. Cela contribue à diversifier les produits touristiques ainsi qu’à créer de nouvelles expériences pour les visiteurs afin de faire du Vietnam une destination attrayante.