15/04/2019 20:38
La Roumanie présente un grand potentiel pour les exportations vietnamiennes telles que les fruits tropicaux (frais et en conserve), les fruits de mer (congelés et en conserve), le café, le poivre, la noix de cajou et la viande de porc.
>>Le Vietnam et la Roumanie renforcent leur coopération au commerce
>>La VASEP s’inquiète du dénigrement du panga en Roumanie
>>Le Vietnam lance un appel aux investisseurs roumains

Les fruits vietnamiens sont exportés vers la Roumanie.
Photo: Vu Sinh/VNA/CVN

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, outre les exportations susmentionnées, d’autres machines telles que les équipements électriques et électroniques, les meubles, les produits textiles, les chaussures, les fils synthétiques, les matériaux de construction et les équipements sanitaires en provenance du Vietnam ont également de bonnes chances, car la Roumanie en a grand besoin et le Vietnam peut concurrencer. avec les autres fournisseurs en termes de prix et de qualité.

Ce ministère a souligné un autre domaine dont le Vietnam peut tirer parti, à savoir la main-d'œuvre, dans la mesure où un grand nombre de travailleurs roumains ont migré vers d'autres pays de l'Union européenne (UE). À l’avenir, il manquera environ un million de travailleurs en Roumanie.

La récente modification par le parlement roumain de la réglementation sur les salaires minimums pour les travailleurs non-européens ainsi que la signature du mémorandum d'accord bilatéral sur le travail en novembre dernier faciliteront la venue des travailleurs vietnamiens sur le marché, a indiqué le ministère.

Pour promouvoir la coopération dans l’avenir, les deux gouvernements s’efforceront de faire signer et ratifier l’Accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam (EVFTA).

Les deux parties devraient également continuer à promouvoir l'échange de délégations de haut niveau et de ministères afin d'ouvrir la voie au commerce bilatéral, aux investissements et à l'exportation de main-d'œuvre, d'atténuer les difficultés et de dégager des obstacles pour les entreprises des deux pays, d'encourager et de créer des conditions favorables aux entreprises à participer à des foires et expositions dans le temps à venir.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Ancien village des pêcheurs, un musée impressionnant De nombreux objets, équipements et outils servant à produire le nuoc mam (saumure de poisson) et différents vestiges sur la vie des pêcheurs ainsi que sur la culture des habitants locaux sont immortalisés à l’Ancien village des pêcheurs de la ville côtière de Phan Thiên, province de Binh Thuân (Centre).