11/06/2018 18:18
Le projet de loi sur les unités administratives et économiques spéciales de Vân Dôn, Bac Vân Phong et Phu Quôc était au centre des débats à l’Assemblée nationale et des attentions des médias, une question toute nouvelle et complexe sur laquelle les opinions divergent encore.
>>Des députés saluent l’ajournement de l’adoption du projet de loi sur la zone économique spéciale
>>Binh Thuân règle les troubles causés par les extrémistes

Dans le monde entier, ces modèles se développent depuis longtemps et que chaque pays se dote de politiques spéciales pour attirer les investisseurs, selon le ministre du Plan et de l’Investissement, Nguyên Chi Dung. Il a ajouté que "ces zones sont des destinations attrayantes pour l’investissement direct étranger, des lieux d’application de nouvelles technologies… permettant de renforcer les échanges économiques et commerciaux".

Un coin du district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud).
Photo: VNA/CVN

Lors de sa 4e session tenue du 23 octobre au 24 novembre 2017, l’Assemblée nationale a déjà débattu ce projet de loi. Soumis à cette 5e session, ce texte s’est vu amendé sur l’aménagement, les politiques au service du développement socio-économique, l’appareil administratif local, les tâches et attributions des autorités centrales, provinciales et des zones spéciales.

"Après avoir reçu des avis de députés lors de la 4e session de l’Assemblée nationale, certaines conditions et formalités appliquées aux investisseurs étrangers ont été supprimées, pour créer un environnement de l’investissement égal, ainsi que protéger la sécurité et la défense dans les zones spéciales", a expliqué Trân Duy Dông, chef du Département de gestion des zones économiques relevant du ministère du Plan et de l’Investissement, membre du comité d’élaboration du projet de loi.

Sur la base des opinions des députés, des couches de la population et des électeurs, le Comité permanent de l’Assemblée nationale a examiné ce texte sous toutes ses coutures et convenu avec le gouvernement de retoucher ses dispositions relatives aux limites de temps d’utilisation des terres à des fins productives et commerciales comme prévues par la Loi foncière, sans énoncer des cas spéciaux pouvant durer jusqu’à 99 ans.

Le Comité permanent a convenu avec le gouvernement de proposer à l’Assemblée nationale de reporter l’examen et l’adoption à la session suivante pour avoir davantage de temps pour perfectionner ce texte. Lundi 11 juin, l’Assemblée nationale ont voté l’ajournement de l’adoption du projet de loi sur les unités administratives et économiques spéciales de Vân Dôn, Bac Vân Phong et Phu Quôc.

Dimanche 10 juin, des rassemblements se sont formés dans certaines localités. Il est regrettable que un certain nombre de personnes n’ont pas compris correctement le fond des choses et se sont livrés à des actes extrémistes pour troubler la sécurité publique et la vie des habitants. Il n’est pas exclu que le sentiment patriotique des habitants ait été abusé, portant atteinte à l’ordre et à la sécurité publics.

Ce n’est pas la première fois que de tels actes ont été perpétrés par des opportunistes politiques pour s’opposer à l’État. Durant ces derniers temps, plusieurs de leurs complots ont été déjoués par les organes compétents vietnamiens, et les saboteurs et troubleurs ont dû reconnaître leurs torts et ont été punis par la loi.

L’Assemblée nationale appelle les compatriotes de tout le pays à rester calmes et à avoir confiance en la décision du Parti et de l’État, en particulier lorsqu’il s’agit des projets de loi sur lesquels l’Assemblée nationale se penche et écoute toujours attentivement les opinions du peuple, a déclaré la présidente de l’Assemblée nationale, Nguyên Thi Kim Ngân.

Chaque électeur, chaque citoyen devrait exprimer son esprit patriotique de manière clairvoyante, positive et conforme à la loi pour contribuer à la création d’une vie heureuse et prospère, et à défendre fermement la Patrie vietnamienne contre les complots de sabotage des forces hostiles. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un mois destiné aux artistes français au Vietnam

TravelBird: la plage de Cua Dai est la moins chère du monde La plage de Cua Dai (ville de Hôi An, province de Quang Nam, Centre) continue de figurer cette année parmi les moins chères du monde, selon un classement de TravelBird.