20/11/2019 18:14
Les pays du Bassin du Mékong (Cambodge, Laos, Thaïlande et Vietnam) devraient faire face à de graves sécheresses qui affectent les cultures et la production agricole d'ici à janvier 2020.

>>Renforcement de la lutte contre la sécheresse
>>Le changement climatique modèlera la santé de ceux qui naissent aujourd'hui


Le Mékong était à son plus bas niveau des six dernières décennies.
Photo : Huu Kiên/VNA/CVN


Les experts de la Commission du fleuve Mékong (MRC) ont lancé l'avertissement sur de graves sécheresses mardi 19 novembre, alors que le Mékong était à son plus bas niveau des six dernières décennies, soulignant que la Thaïlande et le Cambodge étaient plus touchés que le Laos et le Vietnam.

Le centre de gestion de la sécheresse et des inondations à Phnom Penh a averti que le risque de sécheresse pourrait se prolonger tandis que les habitants locaux pourraient manquer d'eau pour une utilisation quotidienne. La situation devrait se détériorer de décembre à début janvier, lorsque les précipitations sont au plus bas.

Fondée en 1995, la Commission du Mékong est une organisation intergouvernementale travaillant directement avec les gouvernements du Cambodge, du Laos, de la Thaïlande et du Vietnam à la gestion commune des ressources en eau et au développement durable du fleuve Mékong.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh

Investissement égyptien dans les services de voyage au Vietnam La Sarl Wanna Explore Travel, basée en Égypte, s’est vu remettre le certificat d’investissement pour exploiter des services de voyage, de circuits touristiques et autres services de soutien à la navigation aérienne au Vietnam.