31/05/2021 22:13
Avec leur bonne qualité et les avantages tarifaires de l'accord de libre-échange UE - Vietnam (EVFTA), plusieurs produits agroalimentaires vietnamiens dépassent des concurrents sur le marché polonais.
>>De nombreux potentiels pour promouvoir le commerce des produits agricoles Vietnam - Pologne
>>Le Vietnam souhaite renforcer sa coopération avec la Pologne

Les riz ST24 et ST25  se trouvent dans la liste des produits vietnamiens exportés vers la Pologne.
Photo : VNA/CVN

S'exprimant lors de la récente conférence commerciale en ligne Vietnam - Pologne, Vu Ba Phu, directeur du Département de la promotion du commerce (ministère de l'Industrie et du Commerce), a souligné que parmi les accords de libre-échange (ALE) auxquels le Vietnam participe, l'EVFTA est un ALE de nouvelle génération qui a de nombreux impacts positifs sur la croissance des échanges commerciaux entre le Vietnam et l'UE, la Pologne entre autres.

En 2020, année de l'entrée en vigueur de l'EVFTA, les échanges commerciaux vietnamo-polonais ont atteint 2,115 milliards d’USD (+17,6% en un an), dont 1,774 milliards pour les exportations vietnamiennes (+18,4%) et le reste pour les importations (+13,9%).

"En raison des différences de taxe à l'importation de 10 à 15% par rapport aux produits du même type provenant de concurrents tels que la Chine et certains autres pays asiatiques comme le Cambodge, le Myanmar, le Bangladesh, etc., les produits vietnamiens entrant dans l'UE, en Pologne en particulier, ont une compétitivité considérable", a souligné M. Phu.

De nombreux potentiels pour les produits agroalimentaires

Concernant la structure des produits d'import-export entre le Vietnam et la Pologne, Mme Magdalena Rowińska, directrice adjointe du  Centre national de soutien à l'agriculture de la Pologne, a souligné que "la Pologne importe principalement du café et du thé et exporte de la viande et des produits carnés, des aliments pour animaux, des produits laitiers et des graisses animales. Les produits d’import-export du Vietnam et de la Pologne bénéficient d'une compensation mutuelle, il existe donc encore beaucoup de potentiels pour dynamiser le commerce bilatéral".

Nguyên Thanh Hai, conseiller du Bureau du commerce du Vietnam en Pologne a affirmé que "les entreprises vietnamiennes et polonaises ont la possibilité de coopérer dans divers domaines notamment les produits agricoles et alimentaires".

Le riz est le produit le plus susceptible d'être exporté vers la Pologne. En particulier, les riz ST24 et ST25 du Vietnam peuvent bien concurrencer le riz thaïlandais. Actuellement, le prix CAF (coût, assurance, fret) de ces produits à base de riz dans les pays européens est inférieur de 2 à 3% à celui du riz thaïlandais, y compris la taxe à l'importation.

Viennent ensuite le café, le poivre, les noix de cajou, des produits qui ont bénéficié du taux d'imposition de 0%. 60% des matériaux de production de café, 40% du poivre et 30% des noix de cajou sur le marché polonais proviennent du Vietnam, mais principalement par le biais de grands distributeurs allemands et néerlandais et aucune marque vietnamienne n'est encore apparue sur le marché.

Récemment, les entreprises polonaises se sont mises à acheter des matières premières directement auprès des producteurs.

En termes de produits aquatiques, il y a un net avantage pour le Vietnam avec les crevettes tigrées et crevettes à pattes blanches surgelées à l'exportation (la taxe sur les crevettes à pattes blanches surgelées diminuera progressivement à 0% après 5 ans). Alors que la Thaïlande est soumise au taux d'imposition de base de 12%, l'Inde, 4,2%, l'Indonésie, 4,2% et l'Équateur, 12%.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Îles et fêtes des villages de pêche La moitié du territoire vietnamien est bordée par la mer, le pays possède ainsi de nombreuses belles îles. L’idéal pour se retirer loin de l’animation effrénée des grandes villes.