16/01/2018 23:32
Le marché immobilier du Vietnam a obtenu des résultats remarquables en 2017, avec une croissance dans de nombreux segments.
>>L’immobilier représente 8,5% du total des IDE enregistrés
>>Le marché immobilier retrouve des couleurs

Grâce à son intégration internationale active, à ses réformes de fond et à sa bonne croissance économique ces dernières années, le Vietnam n'a cessé d'attirer davantage d’investissements étrangers. C’est ce qu’a souligné devant la presse vietnamienne Neil MacGregor, directeur exécutif de Savills Vietnam.

L’immobilier figure toujours parmi les secteurs attirant le plus d’IDE.
Photo : Linh Le/CVN

La situation macroéconomique vietnamienne devrait rester stable en 2018, ce qui soutiendra le développement du marché immobilier. Les facteurs que sont l’urbanisation, la croissance rapide de la classe moyenne et l’élargissement du crédit hypothécaire stimuleront aussi la demande en logements.

Selon le ministère du Plan et de l’Investissement, l’immobilier figure toujours parmi les secteurs attirant le plus d’IDE (investissement direct étranger).

Avec le soutien en matière de politiques, le cadre juridique plus clair et un avantage compétitif, l’immobilier vietnamien a attiré des flux de capitaux venus d'entreprises domestiques comme étrangères notamment de Corée du Sud, du Japon, de Singapour, de Taïwan et de Hongkong (Chine). 

L'économie vietnamienne prospère alors que l’économie régionale montre des signes de ralentissement. Les investisseurs étrangers continueront donc à montrer leur intérêt dans tous les segments de l'immobilier national, notamment immeubles de bureaux et hôtels, en raison de l'augmentation croissante de l'IDE et du fort développement du tourisme, a souligné Neil MacGregor.
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.