21/08/2015 17:40
Des représentants de 23 entreprises étrangères, notamment de République de Corée, de Thaïlande et du Japon, et 50 entreprises vietnamiennes, se sont rencontrés dans la zone des hautes technologies de Hoà Lac, en banlieue de Hanoi, dans le cadre de la conférence des dirigeants de l’Association des zones de hautes technologies d’Asie (ASPA) qui a eu lieu les 19 et 20 août dans cette zone.
>>Création de nouvelles zones de haute technologie
>>Le technopôle de HCM-V a attiré près de 1,9 milliard de dollars en 2014

Cérémonie de signature d'un mémorandum de coopération entre l’Université nationale de Kyungpook de la R. de Corée et le VITEC. Photo: CPV/CVN

Le Comité de gestion du technopole de Hoà Lac a adhéré à l’ASPA en 2008 et est devenu membre de son comité de direction en 2010.

Selon ce dernier, cette rencontre a une signification importante pour le renforcement de l’attrait de l’investissement vietnamien et étranger dans cette zone, mais aussi pour l’ouverture de belles opportunités de coopération entre les entreprises vietnamiennes et avec des partenaires étrangers.

Lors de cette conférence, Sungho Kim, directeur de l’Université nationale de Kyungpook de la République de Corée, a indiqué : «En tant qu’organisation non-gouvernementale fondée au Japon en 1997, l’ASPA joue un rôle significatif dans l’accélération de la coopération entre ses 19 membres en termes de développement des sciences, des technologies, des biotechnologies et de l’industrie, tout en permettant de créer une communauté asiatique dynamique, moderne et puissante».

Dans le cadre de cette conférence, un mémorandum de coopération en la matière a été signé par les représentants de l’Université nationale de Kyungpook de la République de Corée et du Centre de formation (VITEC) du Comité de gestion de la zone des hautes technologies de Hoà Lac.
 
CPV/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.