17/06/2019 22:35
Envie de vous mettre au vert? Envie de vacances moins coûteuses, mais au contact de la nature? Les citadins sont de plus en plus nombreux à choisir des séjours à la ferme où ils peuvent s’immerger dans le quotidien rural.

>>Que font les enfants en été?
>>Des circuits attrayants vers mer et îles
 

Choisir des séjours à la ferme, pour les enfants, c’est une véritable classe verte. Photo: detranfarm.vn/CVB


Quân est en vacances scolaires depuis deux semaines. Il passe le week-end en famille à la ferme Dê Trang (chèvre blanche en français) qui est située à 50 kilomètres de la capitale où il habite. Du haut de ses dix ans, il s’essaie à faire cuire du riz… sans autocuiseur. L’épreuve semble aussi ardue, mais tout de même un peu plus plaisante qu’un exercice de grammaire.

"C’est un peu plus compliqué, concède Quân. Il faut bien surveiller le feu. Parfois il faut remuer le riz pour que ça ne colle pas. J’espère que ce ne sera pas cramé !"

On l’espère aussi, parce que quand c’est collant et trop cuit… En même temps, ce sont les risques du métier, un "métier" que Quân n’a pas choisi, mais que sa mère a jugé bénéfique pour lui. "Mon mari et moi, on travaille tout l’été, ce qui fait qu’on ne peut pas s’éloigner de Hano
ï plus de trois jours. Là, on est juste à côté, donc c’est plutôt pratique… Et puis pour tout dire, je trouve plutôt pas mal que mon fils puisse délaisser la télévision et l’I-pad le temps d’un week-end !...", dit-elle.

Un mode de vie sain

Eh oui! Si ça pouvait même lui en passer le goût… Mais bon, ne soyons pas trop exigeant... Si pour Quân, se mettre au vert revient à adopter un mode de vie plus sain, pour Vinh, son père, c’est un véritable retour aux sources...  "Je suis très content. Ca doit venir de mes racines!... confie-t-il. Ce qui m’attire, c’est le contact avec la nature et surtout la possibilité de partager ces moments-là avec mes enfants. Pour eux, c’est quand même formidable de voir d’où vient le lait qu’ils boivent, de voir comment est cultivé une parcelle, comment on trait les chèvres, comment on nourrit les poulets", affirme Vinh.
  
Effectivement… Pour les enfants, c’est une véritable classe verte. Ils peuvent - et en toute sécurité, que les parents se rassurent! - découvrir les nombreux animaux de la ferme: poules, coqs, bovins, chèvres... Ils peuvent les caresser, apprendre à s’occuper d’eux et profiter des espaces verts. Ils ont également la possibilité de récolter les fruits et les légumes de la ferme... Une sacrée expérience, pour ces petits citadins plus habitués à manier la télécommande que le râteau, mais qui apprennent ainsi à apprécier le contenu de leurs assiettes. C’est le cas de Thao Anh, 5 ans, qui petit à petit, prend conscience qu’un bon repas, ça se mérite ! "Là, je récolte des patates douces. Maman m’a promis de préparer des frites ce midi. Ensuite, je vais ramasser des œufs pour faire des omelettes", raconte-t-elle.

Ça fait envie, ça… D’autant qu’après le repas, on peut se dégourdir les jambes en faisant du sport ou en s’offrant une petite balade. Certaines fermes travaillent d’ailleurs en partenariat avec des agences touristiques pour proposer des randonnées, parfois équestres, aux vacanciers. Mais les férus d’artisanat ne seront pas laissés pour compte: des ateliers de fabrication de poterie et de tressage de natte leur seront proposés.

Il est tout de même rassérénant de songer qu’à l’heure de l’Internet-roi, il est des gens qui renouent avec les joies saines de la campagne. Ces séjours à la ferme ont une véritable dimension initiatique qui fait de vos vacances… bien plus que de simples vacances…

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Le PM appelle à un développement durable et inclusif du tourisme à Lào Cai Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a assisté le 20 juillet à une conférence de promotion de l’investissement, du commerce et du tourisme de la province montagneuse de Lào Cai, au Nord-Ouest.