07/01/2020 14:59
Le Sud-Africain Giniel De Villiers (Toyota) a remporté lundi 6 janvier la deuxième étape du Dakar-2020, après 401km dont 367 de spéciale entre Al-Wajh et Neom en Arabie saoudite, où Fernando Alonso a perdu une roue et plus de deux heures.
>>Dakar : à son tour, l'Arabie saoudite veut faire du sport un levier d'influence
>>L'Arabie saoudite compte faire du Dakar une vitrine pour son tourisme

Le Sud-Africain Giniel De Villiers (Toyota) et son copilote espagnol Alex Bravo Haro lors de la 1re étape du Dakar, entre Djeddah et Al Wajh, en Arabie saoudite, le 5 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN

À 47 ans, De Villiers a gagné en habitué du célèbre rallye-raid la 2e étape saoudienne en 3 heures 37 minutes et 20 secondes. Il distance de 3 min et 57 secondes l'Argentin Orlando Terranova (Mini), nouveau leader du général devant l'Espagnol Carlos Sainz (Mini).

Pour sa première participation, Fernando Alonso (Toyota) a connu son premier gros soucis mécanique avec une roue arrachée. S'il a pu repartir, le double champion de Formule 1 espagnol a laissé échapper 2h30.

Mardi 7 janvier, les concurrents s'élanceront pour une boucle de 489km, dont 404 de secteur sélectif, entre Neom et Neom, un projet pharaonique de ville futuriste.

Le Botswanais Ross Branch (KTM) s'est imposé lundi 6 janvier en moto sur la deuxième étape du Dakar-2020, entre Al-Wajh et Neom en Arabie saoudite, au terme de 367 km de spéciale.

Le Botswanais Ross Branch vainqueur de la 2e étape en moto

Branch s'adjuge ainsi la première étape de sa carrière dans le célèbre rallye-raid. Il a devancé de 1 min 24 sec le Britannique Sam Sunderland (KTM), qui se retrouve nouveau leader du général, et de 2 min 2 sec le Chilien Pablo Quintalina.

Toby Price, 15e de l'étape, est repoussé à la 9e place du général.

Mardi 7 janvier, la troisième étape du Dakar, emmène les pilotes sur une boucle de 489km autour de Neom, dans le Nord de l'Arabie saoudite.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Hôtellerie : Hanoï prête à accueillir la F1 Malgré les difficultés causées par le coronavirus, de nombreux hôtels sont prêts pour la course de Formule 1 prévue en avril à Hanoï. Ces établissements joueront un rôle non négligeable dans la promotion de l’image de la capitale vietnamienne, une destination sûre et attrayante.