24/07/2018 12:05
La cérémonie de la fin de récolte des avocats, une des activités faisant écho au festival intitulé "Dak Nông - la Récolte des avocats 2018", a eu lieu dans la commune de Dak R’Moan, chef-lieu de Gia Nghia, province de Dak Nông (hauts plateaux du Centre).
>>Le Têt traditionnel aux quatre coins du pays
>>Les M’Nông des hauts plateaux du Centre

Les M’Nông apportent des offrandes à la cérémonie d’accueil de la récolte.

Cette pratique religieuse, tenue dans la maison communautaire de l’ethnie M’Nông est un des cultes sacrés célébrés annuellement au 12e mois lunaire afin d’honorer les forces divines à la source de la récolte abondante de l’année.

Inscrite dans le cadre du festival "Dak Nông – la Récolte des avocats 2018", organisé du 18 au 23 juillet, cette cérémonie présente les rituels traditionnels des M’Nông, présentés à travers la fête d’ensemencement, la célébration de l’accueil des nouvelles moissons et enfin, celle de la récolte, la plus importante du trio.

Les M’Nông honore le culte des génies pour une récolte abondante. 

"Cette pratique religieuse est tellement importante pour nous. Il s’agit d’un culte en fin de moissons qui permet aussi de faire le bilan de la récolte", a partagé Ma Cam, âgé de 84 ans, doyen de l’ethnie M’Nông, du hameau Dak R’Moan. "Les M’Nông fêtent solennellement cette période chaque année. Nous mangeons, buvons et dansons jusqu’au matin du lendemain", a fait savoir le doyen Ma Cam.

Lors de cette fête, tous les M’Nông s’habillent joliment en tenue traditionnelle. Le rôle des doyens est d’adresser de profonds remerciements à la grâce divine leur ayant fourni les récoltes et de faire des prières pour une prochaine moisson favorable. "Cette cérémonie démontre une solidarité entre les M’Nông et d’autres ethnies aussi", a déclaré K’ Ngul, un M’Nông âgé de 68 ans, en expliquant que l’abondance de nourriture équivaut à la durée des danses, des chants, des gongs et de la joie d’accueil des conviés à cette occasion.

Ma Cam, doyen des M’Nông du hameau de Dak R’Moan, préside la cérémonie. 

"La tenue de cette cérémonie est très significative pour les ethnies d’ici car il s’agit d’un rituel provoquant un sentiment d’appartenance tribal, en particulier chez les M’Nông", a souligné Tôn Thi Ngoc Hanh, vice-présidente du Comité populaire de la province de Dak Nông, chef du comité d’organisation du festival. "Depuis longtemps, la culture des avocatiers est attachée à chaque foyer d’ethnies d’ici", a indiqué Mme Hanh.

Texte et photos : Truong Giang/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.