26/11/2019 00:29
Le Comité populaire de la ville centrale de Dà Nang vient d’entériner un plan global de développement de la zone high-tech à l’horizon 2030, répondant aux normes internationales.
>>Un centre d’innovation pour l’Internet des objets à Hanoï
>>Innovation et créativité - fondement de la restructuration économique
>>Dà Nang a pour priorité d'attirer les IDE dans les industries de haute technologie

Maquette de la technopole de Dà Nang au Centre.

Il s’agit de la base pour que Dà Nang puisse diriger et mobiliser efficacement des ressources pour la construction et le développement du parc de hautes technologies, en association avec la zone urbaine créative, scientifique et technologique de niveau international conformément à la Résolution 43-NQ/ TW du Bureau politique datée du 24 janvier 2019 sur la construction et le développement de cette ville à l’horizon 2030 et à vision 2045.

Le projet global de développement de la zone high-tech de Dà Nang se divise en deux phases : 2020-2025 et 2026-2030. Ses missions sont d’étudier ; de former des ressources humaines ; de promouvoir les secteurs tertiaire en la matière et de l’industrie auxiliaire ; de participer à l’innovation technologique...

La naissance d’une telle zone permet au Vietnam, et à Dà Nang en particulier, d’attirer les investisseurs nationaux et étrangers, au service du développement socio-économique de la région centrale et des hauts plateaux du Centre.

Attirer 17 projets d’investissement

S’étendant sur 1.129,76 ha dans l’arrondissement de Hoà Vang, la zone high-tech de Dà Nang a été créée selon la décision N°1979 du Premier ministre datée du 28 octobre 2010. Il s’agit d’une des trois technopoles à l’échelle nationale.

Le parc de technologie de l’information de Dà Nang fait partie du plan de développement de l’agriculture high-tech de la ville.

Après neuf ans, elle possède plus de 350 ha de terrain confiés aux investisseurs. Actuellement, 17 projets d’investissement sont en processus d’implantation. Parmi eux, il y en a huit à participation étrangère, pour un fonds inscrit de 330,96 millions d’USD, occupant 58,8%. Particulièrement, la construction d’une fabrique d’accessoires spatiaux Sunshine (États-Unis), d’un montant de 170 millions d’USD, constitue également un projet d’envergure, faisant de lui un des projets les plus importants de Dà Nang.

La technopole de Dà Nang, à l’instar de celles de Hoà Lac (Hanoï) et de Hô Chi Minh-Ville, propose aux investisseurs des avantages fiscaux. À titre d’exemples : les entreprises nouvellement implantées seront exemptées de loyer ; les sociétés dont les investissements sont supérieurs à 3.000 milliards de dôngs (environ 130 millions d’USD) s’acquitteront d’un impôt de 10% pendant 30 ans ; les investisseurs et leur famille, les experts bénéficieront d’un régime de visa préférentiel et pourront se voir accorder, sous certaines conditions, un permis de séjour longue durée.

Selon le président du Comité populaire municipal, Huynh Duc Tho, le développement des sciences et des technologies est une priorité de la ville. La création du parc de hautes technologies permettra de dynamiser la région en créant des emplois, elle aidera aussi à améliorer la qualification de la main d’œuvre et favorisera le transfert technologique.

Texte et photos : Hoàng Phuong - ST/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le lac Ba Bê, la perle verte du Nord-Est Rendons-nous cette semaine à Ba Bê, le plus grand lac naturel du Vietnam, formé il y a 200 millions d’années. Situé dans le parc national éponyme, dans la province de Bac Kan, à environ 230 km au nord de Hanoï, ce site naturel est l’un des plus beaux du Nord-Est du Vietnam.