21/01/2020 10:08
Dà Nang est indéniablement l’une des destinations les plus mentionnées du Vietnam par les médias internationaux depuis trois ans. Une renommée qui fait d’elle le principal moteur de l'économie de cette ville du Centre.
>>Dà Nang attire un grand nombre de touristes à l'occasion de la Fête nationale
>>Dà Nang exhorté à développer le tourisme, l’industrie et l’économie maritime

Le pont d’Or à Bà Nà Hills, l’un des ponts piétonniers les plus impressionnants du monde.

Selon un rapport sur la situation socio-économique du bureau des statistiques de Dà Nang, pour la première fois, les revenus de l'industrie touristique de la localité dépassaient le seuil des 1.000 milliards de dôngs, en 2009. Dix ans plus tard, elle atteint désormais les 24.000 milliards de dôngs. Un chiffre significatif pour Dà Nang car son Produit intérieur brut régional (GRDP) en 2018, atteignait plus de 90.000 milliards de dôngs.

Conscient très tôt de l’importance du tourisme, au début des années 2000, les autorités de la ville de Dà Nang ont pris de nombreuses décisions pour développer les infrastructures et ouvrir la porte aux investisseurs vietnamiens et étrangers. Les grands groupes tels que Sun Group, Vingroup... ont joué un rôle très actif dans la construction des infrastructures du futur pôle touristique.

Du changement grâce au tourisme

Au cours de la période 2003-2013, Dà Nang a attiré plus de 60 projets touristiques avec un investissement total de plus de 3 milliards d’USD. En 2007, cette ville comptait 1.000 chambres de standing 3 à 5 étoiles. Une décennie plus tard, ce chiffre est multiplié par dix.

Outre l’augmentation du nombre d’hébergements, les infrastructures touristiques de Dà Nang se sont également développées, grâce à ses monuments et ses circuits adaptés aux normes mondiales.

Ses activités sont nombreuses : les parcs et resorts géants comme le Sun World Danang Wonders, Sun World Bà Nà Hills; le Golden Bridge et le Dragon Bridge; le Festival international de feux d'artifice ou les spectacles internationaux.

De plus, l'aéroport de Dà Nang a également été agrandi en 2017 avec un investissement de plus de 35.000 milliards de dôngs.

En 2019, la ville a accueilli 8,69 millions de touristes, dont près de 3,5 millions d'étrangers. Une hausse de 30,7% par rapport à l'année précédente, alors que 10 ans auparavant, ce nombre ne dépassait pas le million de visiteurs.

Objectif de près de 10 millions de touristes en 2020

Le Festival international de feux d'artifice, un des événements incontournables de Dà Nang.

En décembre 2019, 35 lignes aériennes internationales et 10 lignes intérieures assuraient respectivement 496 et 662 vols par semaine vers la ville de Dà Nang. La ville côtière souhaite attirer 9,8 millions de touristes cette année, soit une hausse de 12,74% sur un an, selon le Service municipal du tourisme.

D’après les résultats de l'enquête nationale sur les dépenses touristiques, la durée moyenne de séjour des touristes internationaux à Dà Nang était de 3,21 jours, avec une dépense d’environ 2,5 millions de dôngs en 2009. En 2017, ces chiffres étaient de 3,6 jours pour plus de 5,3 millions de dôngs.

De nouveaux défis

Début 2019, le bureau politique du Parti communiste du Vietnam a promulgué une résolution sur la construction et le développement de la ville de Dà Nang vers 2030 avec une vision à 2045, dans laquelle son économie repose sur trois piliers principaux dont le tourisme. La proportion actuelle du secteur tertiaire de 56% devrait augmenter à 62 - 65%, tandis que la croissance moyenne de 12,5 - 13,5% afin d’assurer une hausse annuelle de 12% du GRDP de Dà Nang.

Selon Ngô Quang Vinh, directeur du Service du tourisme de Dà Nang, ce dispositif est une base pour promouvoir l'industrie touristique locale comme un secteur économique clé pour cette localité du Centre, dans les années à venir.

D’après lui, la ville de Dà Nang s'est développée très rapidement mais fait toujours face à de nombreuses difficultés. Outre le développement, le tourisme de Dà Nang devrait s’intéresser, à l’amélioration de la qualité des services pour rehausser le taux de retour des visiteurs, augmenter les dépenses des touristes et la valeur ajoutée des circuits touristiques.

Attraction de nouveaux investisseurs

Les ressources humaines de qualité sont également une priorité, dans le but de réaliser une croissance annuelle de 20% des touristes étrangers.

Dà Nang a également proposé son propre projet de restructuration du tourisme pour investir et se moderniser.

Cette ville devrait construire la station supplémentaire T3 de l’aéroport d'une capacité annuelle de 13 à 15 millions de passagers, transformer le port de Tiên Sa en un port touristique et stimuler le développement du tourisme à l'ouest et au nord-ouest de la ville. Par ailleurs, elle élargira la voie navigable sur la rivière Cô Co pour se connecter à la ville de Hôi An... Pour réaliser ces objectifs, Dà Nang devrait attirer davantage de nouveaux investisseurs.

Selon Kenneth M. Atkinson, président de Grant Thornton Vietnam, vice-président du Conseil consultatif du tourisme (TAB - Tourism Advisory Board), le prochain défi de Dà Nang est de maintenir son taux de croissance du tourisme, tout en créant sa propre stratégie avec des circuits qualitatifs aux normes régionales et mondiales.

Située au Centre du Vietnam, cette ville est une destination prisée de nombreux touristes vietnamiens comme étrangers en raison de ses belles plages, de sa gastronomie, de son climat idéal, mais aussi de l'hospitalité de sa population.

Elle offre par ailleurs aux touristes un accès facile au sanctuaire de My Son et à l'ancienne cité de Hôi An, patrimoines culturels mondiaux classés par l'UNESCO.

Texte et photos : Nguyên Tùng - Dat Lâm/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Ouverture du premier office du tourisme international du Vietnam au Royaume-Uni Le premier office du tourisme international du Vietnam - The Visit Vietnam - a été officiellement inauguré le 18 février dans la capitale britannique Londres.