29/03/2020 18:32
Les deux semaines d’isolement au sein de l’hôtel Vanda à Dà Nang (Centre) ont su laisser des impressions et souvenirs mémorables pour les vacanciers étrangers, notamment chinois.
>>COVID-19 : promotion de l'image du Vietnam aux yeux des étrangers
>>COVID-19 : Les visiteurs étrangers confiants en les mesures prises par Hanoï

L’hôtel Vanda dans l’arrondissement de Hai Châu à Dà Nang pendant ses 14 jours de confinement. Photo : CTV/CVN

"Le gouvernement du Vietnam a rapidement réagi lorsque sont apparus de nouveaux cas touchés contaminés par le COVID-19. À l’hôtel Vanda, dès la publication des informations sur la quarantaine médicale, j’ai accepté et suivi toutes les règles à la lettre. Pendant les journées d’isolement, je n’ai vraiment pas eu à me plaindre. Les employés de l’hôtel se sont très bien occupés de nous. On nous a même fourni des commodités comme la télévision et Internet. Les repas sont servis tous les jours à la même heure. Je tiens à remercier le gouvernement vietnamien d’avoir favorisé notre séjour d’isolement sous de telles conditions". C’est ce qu’a déclaré WangFei, touriste chinois qui vient de terminer la semaine dernière ses 14 jours de quarantaine à l’hôtel Vanda (situé dans la rue de Nguyên Van Linh, arrondissement de Hai Châu, Dà Nang).

Dès que deux autres touristes anglais ont été testés positifs au SARS-CoV-2, la ville côtière de Dà Nang a mis en œuvre, à partir du 8 mars, le confinement pour l’hôtel Vanda et son personnel où ont notamment séjourné ces deux patients anglais. L’isolement a été appliqué sur 36 personnes dont 29 voyageurs asiatiques, européens, vietnamiens et 7 employés de l’hôtel. Dix-huit parmi les 118 chambres ont servi à la mise en quarantaine.

Soin attentif

Des repas chauds sont apportés à chaque chambre. Photo : KTDT/CVN
"Suite à l’annonce sur l’isolement médical de l’hôtel, nous avons collaboré étroitement avec les organes compétents afin de mettre en place les règles à suivre. Pour les touristes isolés, nous leur avons fourni des repas ainsi que toutes les conditions de base. Hormis cela, nous avons également organisé des activités plus légères comme des anniversaire et des petits banquets pour que ceux-ci ne sentent pas trop inquiets", a confié Nguyên Duc Cuong, gestionnaire de l’hôtel.   

À l’issue de la quarantaine, les employés suspectés d’être contaminés ont été testés négatif au virus. D’une humeur heureuse et agréable, les touristes n’ont pas oublié d’adresser leurs remerciements au Vietnam et à tout le personnel de Vanda qui ont assuré leur sécurité pendant leur temps à Dà Nang. 

"Ma famille était à Dà Nang depuis 23 jours lorsque nous avons reçu l’information d’isolement, nous étions très inquiets. Mais les cadres de l’hôtel nous ont beaucoup rassurés. Nous avons passé un temps agréable ici. En particulier, mon enfant de 2 ans a reçu toutes sortes de nutriments complets, que ce soit du lait ou des aliments pour bébés. Etant donné les circonstances, nous avons vraiment été satisfaits", a raconté Zheng Lei Wen, originaire de Hong Kong (Chine), en ajoutant  "j’espère retourner à Dà Nang dans l’avenir".

Pour Mo Kam Wing, touriste hongkongais, son expérience du confinement au Vietnam l’a énormément surpris. "Jamais je n’aurais imaginé organisé mon anniversaire dans cet l’hôtel mais surtout, pendant une quarantaine ! Je dois dire que c’est l’anniversaire le plus mémorable de ma vie. J’ai été très touché du soutien, des sentiments ainsi que des soins, précautions et services soigneux que le gouvernement vietnamien et l’équipe de l’hôtel nous ont conférés", a-t-il partagé.

Les touristes chinois se rendent à l'aéroport avant de retourner à leur pays natal. Photo : Van Dung/VNA/CVN

Après 14 jours, le 22 mars, le confinement de tous les touristes présents à Vanda ont touché à sa fin. Le centre municipal de supervision des maladies a également prélevé des échantillons sur les 36 personnes afin de s’assurer de leur état de santé.

La ville leur a également délivré une attestation sanitaire. Selon le président du Comité populaire de l’arrondissement de Hai Châu, Lê Anh, tous les frais (repas, consultations, médicaments…) ont été dispensés. En particulier, l’hôtel a également organisé un banquet d’adieu avant leur départ.

Malgré des vacances à Dà Nang teintées par l’épidémie du Covid-19, cette mise en quarantaine est devenue un souvenir marquant pour les touristes. De beaux sentiments que les visiteurs étrangers réservent désormais pour le Vietnam et qui ne peuvent que nous transmettre davantage de forces pour combattre la pandémie à l’avenir.

Thu Hà/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Le tourisme vietnamien en bonne posture sur son marché national Depuis que la pandémie de COVID-19 a été maîtrisée au Vietnam, le secteur du tourisme, qui a été gravement touché par l’épidémie, a pris des mesures pour se relancer, dans un premier temps, sur le marché intérieur.