22/09/2019 06:06
Les sports nautiques connaissent un bel essor à Dà Nang. Plongée, snorkeling, kayak, canoë et paddle, autant d’activités qui font de cette ville balnéaire un endroit incontournable pour passer un moment de détente idéal en famille ou entre amis.
>>Le stand up paddle sur le fleuve Sài Gon: bonheur garanti!
>>Le boom de l’immobilier à Dà Nang, c’est pour bientôt !
>>Deux navires de la marine sud-coréenne mouillent à Dà Nang

Le stand up paddle fait le bonheur des jeunes à Dà Nang (Centre).

À Dà Nang (Centre), il existe plus de 1.001 façons de s’amuser dans l’eau! Grâce à son long littoral et ses nombreuses plages paradisiaques, les sports de glisse accessibles à tous sont devenus en quelques années des attractions phares de la ville.

Ici, où il fait beau presque toute l’année, des milliers d’habitants et de touristes se lèvent chaque jour dès l’aube pour nager dans les eaux, faire du kayak ou découvrir les récifs coralliens et poissons multicolores au fond de la mer. D’autres prennent des cours de stand up paddle - SUP (activité de navigation sur une planche à l’aide d’une pagaie en position debout, mais aussi à genoux ou dans d’autres positions à sa convenance) sur les plages de My Khê, Non Nuoc, Xuân Thiêu, Nam Ô et Bac My An.

Sensations fortes  garanties

"Outre la nage et le snorkeling, le SUP demeure le sport individuel favori des touristes vietnamiens comme étrangers à Dà Nang", partage Nguyên Ngoc Bao, gestionnaire du magasin Surf Shop de la rue An Thuong 5.

Les touristes apprécient tout particulièrement les balades en canoë.

Pour ce sport qui consiste à se tenir debout (stand up) sur une longue planche, similaire au surf, et à se déplacer sur l’eau en ramant à l’aide d’une pagaie (paddle), Dà Nang offre de multiples conditions favorables qui plaisent tant aux débutants qu’aux experts. Selon des personnes expérimentées, le meilleur moment pour surfer est d’août à octobre ou de mars à mai, en raison des fortes vagues.

D’après Nguyên Ngoc Bao, ces derniers temps, le nombre de pratiquants de sports nautiques a fortement augmenté car le prix des équipements a été revu à la baisse, permettant à tout un chacun de pouvoir s’équiper correctement sans qu’il ne soit nécessaire de sacrifier ses économies pour autant.

Planche de surf, combinaisons, SUP gonflable et kayak, les pratiquants les trouveront aisément dans les magasins regroupés en trois endroits: autour du stade de Chi Lang, dans la rue du 2 Septembre (près du Centre municipal de natation et de plongée), ou dans le quartier d’An Thuong.

La plongée sous-marine est prisée des passionnés d’aventures en mer.

Le coût d’une combinaison de snorkeling fabriquée au Vietnam ou en Chine varie entre 600.000 et 1,5 million de dôngs. Une planche de surf d’occasion coûte entre 3,5 et 4 millions, tandis que le prix d’une nouvelle "made in China" s’élève à 20 millions de dôngs. Ceux qui ne désirent pas investir autant peuvent louer leur équipement au prix de 10 dollars (environ 230.000 dôngs) par heure.

"Nous possédons une gamme de produits de qualité mais aussi accessible financièrement pour le plus grand bonheur des amateurs de sports nautiques. De plus, nous leur fournissons des conseils qui les aident à profiter de leur passion dans les meilleures conditions", souligne Kim Dung, patronne de la boutique Binh Hoàng sise rue du 2 Septembre.

Avec l’aide des étrangers vivant à Dà Nang, certaines activités nautiques ont pris la cote auprès des jeunes Vietnamiens, notamment le SUP. Ce dernier compte chaque année davantage d’adeptes séduits non seulement par le goût de la glisse mais aussi par la dimension aventurière de ce sport qui les amène à partir à la découverte des richesses de la mer.
 
Texte et photos: Phuong Nga - CTV/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Ngàn Chuông : les grandes merveilles du petit Sa Pa Du fait de sa beauté immaculée, la chute d’eau de Ngàn Chuông fait partie des destinations les plus courues de la province septentrionale de Quang Ninh.