04/06/2020 22:15
La ville de Dà Nang au Centre a organisé mercredi 3 juin un séminaire thématique sur les objectifs et les orientations de ses programmes de l’amélioration de la sécurité et de la vie sociale de sa population.
>>Dà Nang : le secteur industriel prêt à reprendre ses activités
>>Le projet de modèle d’administration urbaine à Dà Nang en débat
>>Dà Nang prévoit d'ouvrir le Fantastic Festival 2020 en juin

L'entrée de la zone high-tech de Dà Nang (Centre). Photo : VNA/CVN

Selon le rapport du Comité populaire municipal, après 20 ans de mise en œuvre du programme de la ville "cinq Non" : pas de foyers souffrant de la faim, pas d’analphabètes, pas de mendiants, pas de drogués sans contrôle au sein de la communauté et pas de meurtriers, de nombreux résultats positifs ont été obtenus.

En particulier, après deux ans, aucun foyer souffrant de la faim n’a été enregistré, la ville a ainsi fixé le nouvel objectif "pas de foyer particulièrement pauvre". Exécutant cet objectif, Dà Nang a sélectionné près de 6.000 foyers en situation particulièrement difficile pour élaborer des politiques spécifiques, en se concentrant sur la mobilisation des ressources de l’État et de la communauté pour les assister. Pour l’heure, en principe, la ville ne recense plus de foyers particulièrement démunis.

La ville a transformé l’objectif "pas d’analphabète" en objectif "pas d’élève abandonnant l’école", en se concentrant sur la généralisation de tous les cycles d’études.

Depuis 2005, la ville  a fixé l’objectif selon lequel les habitants ont un  logement, un emploi et un mode de vie moderne et civilisé. Après 15 ans de mise en œuvre, Dà Nang a construit des internats pour les étudiants, des zones de résidence pour les ouvriers, des immeubles pour les habitants, en mobilisant la population à mener une vie civilisée dans les quartiers résidentiels.
 
Un séminaire sur le développement socio-économique de Dà Nang, le 3 juin.
Photo : VNA/CVN

Après cinq ans de mise en œuvre du programme de la ville "quatre sécurités" : ordre social, sécurité routière, sécurité sanitaire des aliments et bien-être social, Dà Nang a atteint des résultats positifs dans le règlement des "points noirs" de communications, les questions épineuses liées à l’origine des denrées alimentaires, etc.

Lors de ce séminaire, les délégués ont avancé des avis sur le rajustement des objectifs pour qu’ils soient convenables à la réalité actuelle.

Le vice-président du Comité populaire municipal, Lê Trung Chinh, a précisé qu’en valorisant de bons résultats des programmes mentionnées, Dà Nang prévoit de maintenir les objectifs qui sont toujours conformes à la réalité actuelle et de rajuster certains objectifs. Par exemple, pour le programme "cinq non", Dà Nang décide de modifier l’objectif "pas d’analphabète" en celui "pas d’enfant subissant des actes de violence dans la famille et à l’école" ou en celui "pas d’acte de violence vis-à-vis des femmes et des enfants".

Située au Centre du Vietnam, Dà Nang est une destination prisée par les touristes vietnamiens comme étrangers en raison de ses belles plages, de sa gastronomie, de son climat mais aussi de l'hospitalité de sa population.

Elle abrite également de nombreux sites touristiques attrayants comme les monts des cinq éléments ou Ngu Hành Son, la péninsule de Son Trà, la zone touristique des Bà Nà Hills, etc. Elle offre par ailleurs aux touristes un accès facile au sanctuaire de My Son et à l'ancienne cité de Hôi An, patrimoines culturels mondiaux.

La ville a une superficie de 1.256,53 km² comprenant six arrondissements (Hai Châu, Thanh Khê, Liên Chiêu, Ngu Hành Son, Son Trà et Cam Lê) et deux districts de Hoa Vang et de l’île de Hoàng Sa. Sa population est de 1.029.000 personnes.

Dà Nang est également connue comme une ville agréable à vivre en raison de sa tranquillité et de sa propreté. Elle a toujours gardé le rang le plus élevé en termes de développement économique. Cette ville a maintenu une bonne sécurité, avec pas de mendiants ni de toxicomanes, et peu d'embouteillages.

Par ailleurs, Dà Nang s'est imposé comme l'une des destinations d'investissement les plus potentielles du Centre. La ville encourage et privilégie les projets dans plusieurs secteurs. Elle cherche aussi à attirer davantage d'investisseurs étrangers venus du Japon, de République de Corée, des États-Unis, d'Australie et d'Europe, etc.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Binh Liêu, écrin de nature dans la province de Quang Ninh Quand on évoque Quang Ninh, on pense généralement à la baie de Ha Long, à l’île de Cô Tô ou à la montagne de Yên Tu. Rares sont ceux qui connaissent Binh Liêu, une terre encore vierge et peu connue des touristes.