07/06/2018 18:14
>>Dà Nang, destination préférée des touristes sud-coréens
>>L'investissement responsable au menu d’un atelier à Dà Nang
>>Valoriser les produits du tourisme maritime et insulaire

Les rénovations de la voie littorale Nguyên Tât Thành ont été annoncées le 31 mai par Nguyên Duc Vu, chef du Comité municipal de la gestion de la péninsule de Son Trà et des plages touristiques de la ville de Dà Nang. Ces dernières années, le tourisme balnéaire est en plein essor à Dà Nang, notamment le long des rues Vo Nguyên Giap, Hoàng Sa et Truong Sa (traversant les arrondissements de Liên Chiêu, Thanh Khê, Hai Châu). Cependant, la voie littorale Nguyên Tât Thành sert principalement aux locaux et aux touristes vietnamiens, ce qui provoque un déséquilibre en termes de répartition des touristes sur les plages. "Nous privilégions l’investissement et le développement de cette voie littorale entre 2018 et 2020 afin d’établir un équilibre dans le centre balnéaire de la ville", ajoute M. Duc Vu.

Nhât Hông/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.