11/05/2020 18:23
La ville de Dà Nang au Centre favorise la création et le développement de coopératives dans tous les domaines socio-économiques, en donnant la priorité à l'agriculture.
>>Dà Nang : plusieurs activités font écho au Mois humanitaire 2020
>>Dà Nang va restaurer des sites classés patrimoines nationaux
>>Des sites touristiques à Ninh Binh, Huê et Dà Nang ouvrent à nouveau leurs portes

Dà Nang fait appel aux investisseurs dans de divers domaines, notamment la culture de légumes, de champignons, de plantes médicinales et l’horticulture.

Dà Nang s'efforce d'établir de nouvelles coopératives dans la mouvance de la révolution 4.0. Actuellement, la ville réalise une percée dans l’agriculture avec une agriculture de pointe, propre et sûre, qui sert de base pour la promotion du développement urbain et du tourisme.

Priorité au secteur agricole

Afin de développer l'agriculture de pointe, cette ville accorde la priorité à la planification de sept régions de production agricole, avec une superficie prévue de plus de 500 ha. La ville fait appel aux investisseurs dans les domaines de : la culture de légumes, de champignons, de plantes médicinales, de l’horticulture, de l’élevage faisant appel aux nouvelles technologies et de l’aquaculture.

Dà Nang a mis en œuvre la planification d'une zone agricole de haute technologie d'une superficie de 117 ha, dans la commune de Hoà Ninh, district de Hoà Vang. La ville a annoncé une liste de projets pour attirer les investissements dans la période 2017-2020, appelant aux investissements associés avec les régions et les zones agricoles déjà planifiées.

La ville promeut la sensibilisation du public de la loi sur les coopératives en 2012 et le projet de développement de 15.000 coopératives et unions de coopératives afin de créer de profonds changements dans l'ensemble du système politique, des branches et secteurs, de la population sur le développement économique des coopératives. Tout cela, dans le but d’inciter les entreprises à investir dans l’agriculture propre.

Dà Nang organise des cours de formation pour améliorer les capacités de management du personnel de gestion des coopératives. La municipalité a demandé aux entreprises et localités de promouvoir le Fonds d'aide au développement des coopératives en vue de les aider à accéder aux prêts. Ces subventions tendent à développer la production, le commerce et l’investissement dans les infrastructures.

Selon le plan, la ville encourage chaque district à fonder cinq à huit groupes coopératifs et trois à cinq coopératives. Du côté des autorités municipales, elles favorisent la création et le développement de coopératives et d'unions de coopératives, comme base à la production, au développement des services urbains et à la protection de l'environnement.

Ces derniers temps, de nombreuses coopératives à Dà Nang ont appliqué la technologie dans la production, améliorant la qualité des produits et de leur label.

La coopérative Kim Thanh (Thanh Khê), spécialisée dans la culture de champignons, investit dans la production, l’équipement du système de traitement des produits, assurant une productivité et une qualité des produits permettant de garantir la valeur nutritionnelle des champignons.

Kim Thanh a élargi la superficie de culture des champignons de 120 m² à 8.660 m², avec un rendement quotidien de 150 kg de champignons. La coopérative emploie 15 travailleurs locaux avec un salaire moyen de 4 millions de dôngs/mois. 

Texte et photo : Xuân Lôc - Hoa Mai/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Reuters salue la reprise rapide du tourisme vietnamien Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont rapidement repoussé le COVID-19. Alors que les indicateurs touristiques du Vietnam augmentent, la situation du tourisme en Nouvelle-Zélande reste sombre, selon Reuters.