08/06/2020 12:00
Conformément au décret 40-CT/TU, le Comité du Parti pour la ville de Dà Nang au Centre a lancé des solutions pour la promotion de la reprise après la pandémie de coronavirus (COVID-19).
>>Approbation de l'ajustement de la planification globale de Dà Nang jusqu'en 2030
>>L'économie vietnamienne face à de nombreuses opportunités dans l'après COVID-19
>>Le Vietnam met en œuvre plusieurs mesures de relance économique

Il y a plus de dix ans, Sun Group a officiellement mis en activité la ligne téléphérique Bà Nà - Suôi Mo, à Dà Nang (Centre).

Dà Nang a proposé cinq secteurs prioritaires : attrait des investissements domestiques et étrangers ; rétablissement et accélération des activités de production, de commerce et d’exportation ; stimulation touristique et de la consommation intérieure ; promotion de l’investissement public ; résolution des difficultés auxquelles se heurtent des projets d’envergure d’entreprises, création de conditions favorables à l’investissement et la mise en œuvre des projets.

"Comme l’épidémie de COVID-19 est généralement contrôlée à l’échelle nationale, Dà Nang s’efforce désormais de surmonter rapidement les défis et difficultés, de réaliser au mieux que possible les missions définies pour 2020 ainsi que d’atteindre les objectifs", a souligné Truong Quang Nghia, membre du Comité central du Parti communiste du Vietnam et secrétaire du Comité municipal du Parti de Dà Nang. Il a notamment insisté sur l’unanimité des organes publics de tous niveaux et du milieu des affaires sur ce sujet, avant d’informer des orientations futures.

Afin de renforcer l’attraction des investisseurs, la ville continue à diversifier les programmes de promotion d’investissement, améliorer l’environnement des affaires et simplifier les formalités administratives, notamment. Selon les prévisions, le Forum d’investissement de Dà Nang est attendu cette année.

Assistances aux secteurs prometteurs

"Pour les temps à venir, la permanence du Comité municipal du Parti demande aux Comités du Parti, aux administrations publiques, à l’antenne du Front de la Patrie du Vietnam à Da Nang de se concentrer sur leurs tâches et missions. Le comité chargé des affaires du Parti au sein du Comité populaire municipal réclame aux organes concernés d’élaborer des programmes, plans et scénarios sur leur travail de gestion, d’assurer une application efficace des politiques de soutien à la production et au commerce, de favoriser le décaissement des investissements publics et de garantir le bien-être social", a déclaré Truong Quang Nghia.

Le Comité populaire municipal et les organes compétents doivent proposer des objectifs et des mesures pour adapter le budget local en 2020 à la nouvelle situation. Ils doivent en outre élaborer un plan quinquennal de développement socio-économique pour 2021-2025, et un plan sur l’investissement public à moyen terme pour la même période. De plus, il leur faut finaliser une résolution sur certains mécanismes spécifiques au service du développement de Dà Nang pour la soumettre à l’Assemblée nationale. Il est également important de parachever le projet concernant la modification de la Planification générale de la ville pour 2030, vision pour 2045, qui servira de base pour attirer des investissements et résoudre des problèmes surgissant dans le secteur de la planification.

Une vue de la pagode Long Son à Dà Nang (Centre).

Parallèlement, les organes compétents chercheront à aider les filières industrielles prometteuses de la ville telles que l’automobile, le caoutchouc, l’électronique, les boissons..., à surmonter des difficultés en raison de l’épidémie de COVID-19.

Promotion touristique

Pendant les premiers mois de 2020, l’épidémie du nouveau coronavirus a grandement affecté la situation socio-économique du Vietnam, dont Dà Nang - la plus grande ville du Centre. Plusieurs indices économiques importants de la ville ont connu une chute.

D’après le Service municipal du tourisme, en raison du COVID-19, les pertes de ce secteur au cours du premier semestre sont estimées à près de 5.700 milliards de dôngs.

En effet, en six mois, le nombre d’arrivées touristiques à Dà Nang a enregistré une chute de 57,6%. Le chiffre d’affaires du secteur du tourisme a reculé de 51,2%.

De nombreux plans et diverses mesures ont été lancés pour relancer le secteur touristique. Concrètement, la ville a proposé certains programmes intitulés "Dà Nang, merci", "Dà Nang merveille 2020" et "Dà Nang, destination d’été"…

"Selon les prévisions, au 2e semestre, Dà Nang pourrait attirer 2,4 millions de visiteurs et réaliser une recette touristique de près de 9.100 milliards de dôngs", a assuré le vice-président du Comité populaire municipal, Lê Trung Chinh.

Texte et photos : Hoàng Dang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.