11/06/2019 15:34
Pour la première fois au Vietnam, Dà Nang envisage de rejoindre le réseau de l’ASEAN d’ici 2030 afin de devenir a son tour une "ville intelligente".
Un coin de la ville de Dà Nang.  Photo: Trân Lê Lâm/VNA/CVN
 
Une annonce faite par la vice-ministre du ministère de la Construction, Pham Thi My Linh lors du lancement du plan de Dà Nang à l'horizon 2030, vision à 2045. Ce projet de construction de la ville intelligente se décompose en trois parties avec un investissement total de plus de 2,1 milliards de dôngs (95 millions de dollars).

Le chef du Service de l’informatique et de la communication de la ville, Nguyên Quang Thanh a fait savoir que "ce plan contribuera à faire de Dà Nang un centre innovant et un point de départ en vue de créer un moteur de croissance socio-économique pour la région centrale du Vietnam".

Depuis 2014, Dà Nang est également pionnière au Vietnam en matière de gouvernance électronique avec une infrastructure et une base de données utilisant des technologies de l'information et de la communication (TIC).

Le chef du département de l’Informatique, Nguyên Thành Phúc, du ministère de l'Information et de la Communication, explique que la construction de la ville intelligente de Dà Nang permettrait d'économiser "environ 1.000 milliards de dôngs (44,2 millions de dollars) et 10 à 20% des autres coûts liés aux ressources humaines dans la ville".

Il ajoute que les résidents auraient facilement accès à des informations claires sur la gestion urbaine, les procédures administratives, les services sociaux, les alertes en cas de catastrophe et l’accès aux soins.

L’année dernière, le secteur technologique de l’information et des communications de  Dà Nang a atteint un chiffre d’affaires de 1,23 milliard de dollars, dont 68% provenaient de la fabrication informatique et électronique, contribuant pour 5,5% du Produit Intérieur Brut Régional (GRDP).

Les exportations de logiciels de la ville ont atteint à 78 millions de dollars en 2018. Environ 25.000 emplois ont été créés grâce à l'industrie provinciale des technologies de l'information, dont 43% dans le secteur des services logiciels et l'externalisation informatique.

Le Japon et les États-Unis sont considérés comme les deux marchés clés des exportations de logiciels de Dà Nang, représentant 72% du chiffre d’affaires exporté en 2018. Le parc logiciel de Dà Nang a été reconnu comme un centre informatique centralisé, classé troisième au Vietnam après Hanoï et Hô Chi Minh-Ville.


Diêu Thuy/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’argentique et les jeunes vietnamiens: le grand amour !

À la découverte du monastère zen Truc Lâm Tây Thiên  Le monastère zen Truc Lâm Tây Thiên, l’un des trois plus grands au Vietnam, se trouve dans la commune de Dai Dinh, district de Tam Dao, province de Vinh Phuc, à 60 km au nord-ouest de la capitale Hanoï.