09/06/2020 11:08
Des experts de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) entameront une enquête pour le rapport de préfaisabilité du projet de construction du port de Liên Chiêu entre juillet et novembre.
>>Approbation de l'ajustement de la planification globale de Dà Nang jusqu'en 2030
>>Dà Nang souhaite une coopération renforcée avec le Japon 

Manutention de conteneurs au port de Dà Nang (Centre).
Photo: Lê Lâm/VNA/CVN

Le directeur du Service du plan et de l’investissement de la ville de Dà Nang (Centre), Trân Phuoc Son, a confirmé que le projet d'enquête nécessiterait 50 millions de yens japonais, soit 11 milliards de dôngs (468.000 USD), provenant de l'aide publique au développement (APD) non remboursable du gouvernement japonais.

Tran Phuoc Son a déclaré que la JICA avait accepté de soutenir Dà Nang dans la mise en œuvre de l'enquête et de la collecte de données pour le plan de développement du port de Liên Chiêu.

Il a déclaré que le projet faisait partie du protocole d'accord (MoU) sur l'enquête pour le développement du port.

Il a déclaré que le Service avait envoyé une lettre pour demander le soutien de la JICA dans la planification du port et des projets connexes à partir de 2019.

À la suite du protocole d'accord, la JICA aidera à proposer un plan directeur sur le développement du système portuaire et des zones environnantes en 2025-2040.

Une route reliant le port et les infrastructures actuelles de la ville sera incluse dans le protocole d'accord. La construction du port de Liên Chiêu sera probablement mise en œuvre selon le modèle de partenariat public-privé (PPP).

En 2016-2018, des consultants japonais ont recommandé que Dà Nang déploie le modèle de partenariat public-privé (PPP) pour la première phase du port de Liên Chiêu.

Vers un centre logistique principal de l'ASEAN

Le développement du port de Liên Chiêu est l'un des deux projets clés qui visent à transformer la ville en un centre logistique principal de l'ASEAN et du Corridor économique Est-Ouest (EWEC) qui relie Laos, Myanmar, Thaïlande et Vietnam.

En 2018, le gouvernement du Vietnam a assigné la ville à l'investissement et à la construction du port de Liên Chiêu conformément au plan directeur du pays concernant le réseau de ports maritimes en 2020.

Selon un rapport de la ville, le port de Tiên Sa, qui est surchargé de navires de croisière et de cargaison, sera utilisé comme port principal pour les bateaux de croisière  uniquement, tandis que celui de Liên Chieu accueillera les cargos et sera le principal centre logistique des réseaux ferroviaires et routiers Nord-Sud et de l'EWEC.

Dà Nang, en coopération avec le ministère des Transports, a accéléré l'étude de préfaisabilité sur la construction du port de Liên Chiêu pour une exploitation en 2022.

La première étape de construction du port de Liên Chiêu se concentrera sur les infrastructures, dont les jetées, les digues, les services de stockage et de transbordement pour la manutention de 3,5 à 5 millions de tonnes de marchandises dans la première étape à partir de 2022.

Il pourrait permettre l'accès à des cargos allant jusqu'à 100.000 tonnage de port en lourd (DWT) et à des porte-conteneurs d'une capacité de chargement de 6.000 à 8.000 équivalents vingt pieds (EVP) ainsi qu'à  des cargos liquides de 10.000 DTW.

Le président du Comité populaire municipal, Huynh Duc Tho, a déclaré que la construction du port de Lien Chieu dans la première étape nécessiterait des fonds de 7,37 billions de dongs (326 millions d’USD).

Il a déclaré que la ville avait été planifiée comme un centre logistique aux normes internationales pour le Vietnam, l'ASEAN et la région Asie-Pacifique d'ici 2030.

Actuellement, le réseau de ports maritimes de la ville gère 12 millions de tonnes de marchandises chaque année.

Selon le ministère des Transports et des Communications, Dà Nang pourra traiter 29 millions de tonnes de fret d'ici 2030. Dà Nang est considérée comme l'une des principales portes d'accès en Mer Orientale depuis la sous-région du Mékong.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Inauguration du premier service de bateau express de Cà Mau Le service de bateau express Cà Mau - Nam Du - Phu Quôc (Kiên Giang), intitulé "Phu Quôc Express", a été officiellement inauguré, mardi 7 juillet au bourg de Sông Dôc, district de Trân Van Thoi, province de Cà Mau à l'extrême-Sud. Il s’agit du premier service de bateau express de la province de Cà Mau.