22/07/2018 20:41
Depuis des années, Dà Nang est l'une des premières localités du pays en matière de développement des technologies de l'information (TI) et du logiciel. Cependant, les ressources humaines, les infrastructures et les politiques d’assistance sont toujours des défis auxquels la ville du Centre est confrontée sur sa voie de développement.
>>L'industrie du logiciel du Vietnam en forte croissance
>>Nombreux contrats de logiciel mais manque de personnel
>>L'industrie du logiciel prévoit un milliard de dollars de chiffre d'affaires

Dà Nang a mis en œuvre de nombreux programmes de formation en technologies de l'information. 
Photo: Minh Quyêt/VNA/CVN

Selon les statistiques du Service municipal de l'information et de la communication, la ville compte actuellement environ 20.000 personnes travaillant dans le domaine des TI, qui constituent une ressource importante pour développer l'industrie du logiciel de Dà Nang (Centre) aujourd’hui et dans le futur.

En particulier, la ville a mis en œuvre de nombreux programmes de formation internationaux de haute qualité pour répondre aux besoins des entreprises du logiciel domestiques et étrangères. Par exemple, l'Université de Dà Nang a coopéré avec les Universités de Washington, de Portland (États-Unis),  de Grenoble et d'Aix-Marseille (France) dans des programmes de formation sur le système numérique, la production automatique et l’automatisation, les techniques du logiciel et l’informatique industrielle.

L'Université Duy Tân a fait de même avec l'Université Carnegie Mellon (États-Unis), alors que le Collège d’amitié Vietnam - République de Corée des TI a noué une coopération avec des programmes avancés de la République de Corée et du Japon, National Institute of Information Technology (Inde)...

Grâce à la mise en œuvre de manière synchrone des préconisations et politiques préférentielles, l'industrie du logiciel de la ville a obtenu des résultats encourageants. De nombreuses entreprises vietnamiennes et étrangères dans le domaine des TIC y sont venus investir ou faire des affaires.

Tapis rouge pour les investisseurs

Une conférence sur la coopération en termes de technologies de l'information entre Dà Nang et le Japon, tenue en octobre 2016. 
Photo: Van Nhiêu/VNA/CVN

Dà Nang recense près de 700 entreprises des TI qui fournissent cinq groupes de services: fabrication, externalisation et fourniture de services logiciels (43%);  services de distribution et d’achat de produits informatiques (29%);  fabrication, assemblage et fourniture de services électroniques (7%); production et fourniture de services de contenu numérique (5%) et autres services (6%).

En 2017, le secteur de l'information et de la communication de Dà Nang a réalisé un chiffre d'affaires total de 21.750 milliards de dôngs (967 millions de dollars), soit 103,5% du plan annuel et une hausse de 9% par rapport à 2016. Sur ce total, l'industrie des technologies de l’information (industrie du logiciel et contenu numérique) a rapporté 14.400 milliards de dollars, les exportations du logiciel, 67 millions, (+15%). Les TI contribuent à environ 5,4% du PIB de la ville.

Et en 2017, le parc des logiciels de Dà Nang a atteint 100% de taux d'occupation, avec 75 entreprises nationales et étrangères en activité représentant un investissement de près de 1.800 milliards de dôngs et ayant créé 2.400 emplois. Le chiffre d'affaires de ces dernières a augmenté régulièrement au fil des années.

Parmi un total de 700 entreprises informatiques à Dà Nang, environ 43% se spécialisent dans la fabrication et la fourniture de services logiciels. De nombreuses entreprises du logiciel nationales et étrangères implantées à Dà Nang comme FPT Software, Axon Active, Gameloft, LogiGear, Magrabbit, Global Cybersoft, Enclave, Asnet, SDC (Centre de développement logiciel de l'Université de Dà Nang), NAL Solutions... fournissent des services d’externalisation du logiciel au Japon, en Amérique du Nord, en Europe, en Australie.

L'année dernière, le parc des logiciels de Dà Nang a été reconnu comme un centre de technologie de l'information centralisé - le troisième du genre au Vietnam après les deux premiers situés à Hanoï et Hô Chi Minh-Ville. La ville a aussi appelé l’investissement dans un parc de logiciels de 341 ha dans la zone urbaine internationale de Dà Phuoc.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.