11/03/2016 16:38
Le Comité populaire municipal de Dà Nang a offert au Centre de Protection des victimes de l’agent orange/dioxine de Dà Nang, le 9 mars, une maison destinée au soin des enfants paralysés, victimes de l’agent orange/dioxine.
>>Au chevet des victimes de l’agent orange à Dà Nang et Cân Tho
>>Promouvoir le soutien social des victimes de l'agent orange

Des jeunes, victimes de l'agent orange, coupent la bande d'inauguration de la maison pour les enfants paralysés. Photo : Trân Lê Lâm/VNA/CVN

Possédant plus de 20 lits, cette maison a été financée par un homme d’affaires singapourien, Harold Chan Soo York, à hauteur de plus de 1,2 milliard de dôngs. Des bénévoles spéciaux prennent soin des enfants paralysés et se chargent de leurs thérapies.

Outre le financement de la construction de cette maison, Harold Chan Soo York accorde aussi une aide financière de 3.000 dollars par mois pour leurs soins.

Lors de la cérémonie de passation de service, le vice-président du Comité populaire municipal de Dà Nang, Dang Viêt Dung, a exprimé ses remerciements à Harold Chan Soo York, et aux autres donateurs, pour s'être tous efforcé, de concert avec la ville, de soulager la douleur de ces victimes de l’agent orange.

Ces derniers temps, la ville a fait de son mieux pour prodiguer des soins aux enfants handicapés, dont ceux qui sont paralysés. Avec cette maison, les enfants bénéficieront de meilleurs soins de santé.
 
NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Quang Ngai veut faire de Ly Son un géoparc mondial La province centrale de Quang Ngai s’engage dans l’élaboration d’un dossier pour que son géoparc de Ly Son devienne un géoparc mondial.