10/11/2019 15:05
Le cyclone Bulbul a atteint samedi 9 novembre l'Inde et le Sud du Bangladesh, faisant deux premières victimes et provoquant l'évacuation de deux millions de personnes.

>>Un puissant typhon s'abat sur Tokyo, quelques dégâts, transports très perturbés
>>L'ouragan Dorian évite partiellement Porto Rico
 

Plus de 2.020 millions de personnes ont été évacuées et installées dans plus de 5.500 abris spéciaux au Bangladesh.
Photo : AFP/VNA/CVN


Le cyclone, accompagné de vents pouvant atteindre 120 km/h, a "baissé d'intensité" et a "commencé à traverser" le Bengale-occidental, en Inde, et la côte de Khulna, au Bangladesh, aux environs de 15h00 GMT, ont indiqué dans un bulletin spécial les services météorologiques à Dacca.

"Il devrait prendre la direction du Nord-Est" et "diminuer graduellement d'intensité", a-t-on indiqué de même source.

"2.028 millions" de personnes ont été évacuées et installées dans plus de 5.500 abris spéciaux, a indiqué le secrétaire bangladais pour les situations de crise, Shah Kamal.

Il n'y a pas de victimes signalées pour l'instant, a-t-il ajouté, réfutant les informations de presse locales selon lesquelles des dizaines de pêcheurs étaient portés disparus sur les côtes méridionales du pays.

Côté indien, plus de soixante mille personnes ont été évacuées. Les aéroports et les ports ont été fermés.

Vagues de deux mètres de haut

Une personne a été tuée par la chute d'un arbre déraciné, à Calcutta, et un autre par la chute d'un mur dans l'État indien d'Odisha, ont indiqué les autorités.

Les premières victimes ont été enregistrées avant que le cyclone ne gagne toute sa puissance. 

Des militaires bangladais ont été dépêchés dans des villages et quelque 55.000 volontaires ont fait du porte à porte, appelant les habitants par haut-parleurs à s'enfuir, certains villages étant en dessous du niveau de la mer.

Mille cinq cents touristes environ sont restés bloqués sur l'île de Saint Martin, dans la baie du Bengale, les services maritimes ayant été interrompus par les intempéries.

L'état d'alerte maximale a été décrété pour les deux principaux ports bangladais, Mongla et Chittagong.

Les vols vers Chittagong ont été interrompus. En Inde, les vols depuis et en direction de Calcutta ont été suspendus pour douze heures en raison du cyclone.

Selon les services météorologiques bangladais, le cyclone doit s'accompagner de vagues de deux mètres de haut.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le géoparc de Dak Nông, l’une des plus belles réserves naturelles du Vietnam Le géoparc de Dak Nông, situé dans la province du même nom sur les hauts plateaux du Centre, est l’une des plus belles Réserves naturelles du Vietnam que les autorités souhaitent voir inscrire sur la Liste mondiale des géoparcs de l’UNESCO.