09/06/2021 11:32
Le grimpeur colombien Miguel Angel Lopez a remporté mardi 8 juin en solitaire la troisième édition du Mont Ventoux Dénivelé Challenges, disputée sur 153 kilomètres entre Vaison-la-Romaine (Vaucluse) et le sommet du Géant de Provence.
>>Dauphiné : doublé Astana dans le contre-la-montre
>>Cyclisme : le Colombien Egan Bernal gagne son premier Giro

Le Colombien Miguel Angel Lopez, lors de sa victoire au sommet du Col de Loze au terme de la 8e étape du Tour de France, disputée entre Grenoble et Méribel, le 16 septembre 2020.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le coureur de l'équipe Movistar, Miguel Angel Lopez, âgé de 27 ans, a réussi ce qu'aucun de ses compatriotes n'avait encore réalisé : s'imposer au Mont Ventoux (1.910m).

Après 153 kilomètres, dont une première montée du Ventoux par Sault (km 99), Lopez a écrasé l'ascension finale, au départ de Bédoin.

Les deux Espagnols qui complètent le podium, Oscar Rodriguez (Astana) et son coéquipier Enric Mas (Movistar) ont été relégués à près de deux minutes et demie.

Le Français Geoffrey Bouchard (AG2R Citroën), auteur d'un beau top 10, est à plus de six minutes. "On est tombé sur un Miguel Angel Lopez qui était très fort. Il a mis une attaque alors qu'on était tous à fond", témoigne le Bourguignon, qui était encore dans le groupe de tête quand Lopez s'est échappé.

Surnommé "Superman", Lopez s'est envolé à douze kilomètres du but. Visage imperturbable, il a repris le Français Quentin Pacher, dernier rescapé de l'échappée matinale puis a continué son solo jusqu'au sommet, où aucun Colombien ne s'était encore imposé.

Deux de ses compatriotes ont récemment brillé sur les pentes du Mont Chauve: Nairo Quintana et Ivan Sosa. C'était en 2020 et 2021 sur le Tour de La Provence, mais l'arrivée était située bien plus bas, au chalet Reynard (1.417m).

Surtout, Lopez est l'un des rares favoris du prochain Tour de France à avoir profité de cette course pour repérer les lieux. Le 7 juillet, le final sera sensiblement le même avec une double montée du Ventoux par Sault puis Bédoin comme mardi 8 juin, puis la descente vers Malaucène. Deux jours après la fin du Critérium du Dauphiné, où il a pris la sixième place, "mon équipe a voulu venir en nombre et en force parce qu'on sait qu'une étape du Tour est similaire à la course d'aujourd'hui", a-t-il confirmé. "Il fallait venir pour voir les sensations. Notre corps s'en souviendra peut-être dans un mois".

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.