23/09/2021 15:56
L'Allemagne, au collectif plus homogène, a remporté l'épreuve du relais mixte contre-la-montre dans les Mondiaux de cyclisme, mercredi 22 septembre à Bruges, pour la dernière course de Tony Martin.
>>Mondiaux de cyclisme : van Dijk gagne le chrono dames huit ans après
>>Cyclisme : Colbrelli champion d'Europe, et de quatre pour l'Italie!

L'équipe d'Allemagne championne du monde du relais mixte contre-la-montre, le 22 septembre à Bruges.
Photo : AFP/VNA/CVN

Moins rapides que les Italiens dans le premier tour (22,5km) et que les Néerlandaises dans le second (22km), les Allemands ont finalement battu de 12 secondes les Pays-Bas et de 37 secondes l'Italie.

"Merci aux filles qui ont fait la différence", a salué Tony Martin, quatre fois titré dans le contre-la-montre individuel (2011, 2012, 2013 et 2016) et déjà présent dans l'équipe allemande qui avait pris la deuxième place en 2019 derrière les Pays-Bas lors de la première édition.

Cette fois, le trio masculin néerlandais, inchangé (van Emden, Mollema, Bouwman), à l'origine de cette médaille d'or, a été nettement dominé.

Il a bouclé son parcours à 42 secondes du trio italien amené par Filippo Ganna et à 23 secondes de son homologue allemand (T. Martin, Arndt, Walscheid).

Les Néerlandaises, qui présentaient deux des médaillées du contre-la-montre individuel (van Dijk 1re, van Vleuten 3e), n'ont jamais pu gommer le retard sur les trois Allemandes, déjà présentes en 2019 (Brennauer, Klein, Kroeger).

Küng encore accablé 

"On espérait la médaille d'or", a reconnu Tony Martin qui a annoncé dimanche 19 septembre sa décision de raccrocher le vélo après ces Mondiaux, à l'âge de 36 ans. "On va fêter ça maintenant puis je partirai en vacances avec ma famille".

L'Italie, championne d'Europe, a préservé de justesse sa place sur le podium. Elle a privé la Suisse de la médaille de bronze, à 5 centièmes de seconde près. Soit une marge encore plus étroite que celle qui avait déjà accablé Stefan Küng cet été.

Le champion d'Europe du contre-la-montre avait terminé quatrième du chrono des JO de Tokyo à 4 dixièmes de seconde de l'Australien Rohan Dennis (3e).

La France, avec un groupe composé de poursuiteurs de formation, a pris la 9e place, 2 minutes 52 de l'Allemagne.

La crevaison de Benjamin Thomas après une dizaine de kilomètres, n'a rien arrangé. "On a été un peu pertubé mais on a su réagir, on savait ce qu'on avait à faire en cas d'incident", a relativisé le médaillé de bronze sur piste aux JO de Tokyo.

"On est fier de nous. Dans le futur, on reviendra pour travailler encore cette discipline", a ajouté le Tarnais, approuvé par Clara Copponi : "C'était plutôt propre techniquement. L'épreuve nous plaît, on reviendra !"

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Dà Nang démarrerait les activités touristiques à partir du 20 octobre La pandémie de COVID-19 est sous contrôle. La ville de Dà Nang au Centre envisage de démarrer les activités touristiques locaux à partir du 20 octobre. Cette information a été donnée lors d’un récente contact entre des électeurs de Dà Nang et le Conseil municipal populaire.