07/11/2019 20:05

Le gouvernement cubain a légalisé mercredi 6 novembre l'exercice privé de plusieurs métiers dans le secteur du cinéma, quelques semaines après avoir autorisé les producteurs indépendants, légalisant ainsi un cinéma hors du contrôle exercé depuis des décennies par l'État. Une série de normes publiées au Journal officiel autorise le travail privé d'opérateur et loueur d'équipement pour la production artistique, de directeur de casting et d'assistant de production. Fin septembre, le gouvernement avait déjà ouvert l'inscription au Registre national des créateurs audiovisuels et cinématographiques indépendants. Dans les deux cas, les licences sont attribuées par l'Institut cubain du cinéma (Icaic, public). Ces dernières années, quelques producteurs avaient commencé à travailler de façon indépendante, une activité qui n'était pas légale mais tolérée par les autorités. Jusqu'à présent, le cinéma cubain était sous monopole de l'Icaic, depuis sa création en 1959. L'organisme organise depuis 40 ans le Festival international du nouveau cinéma latinoaméricain, chaque mois de décembre à La Havane, et gère l'École internationale de cinéma et télévision, qui forme près de la capitale, depuis 1985, des professionnels de différents pays.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.