29/12/2020 17:23
>>À Cuba, les retraites augmentent... mais l'électricité flambe
>>La Havane entame son déconfinement, mais sans touristes étrangers
>>Deux jours de festivités à La Havane, qui souffle ses 500 bougies

Le gouvernement cubain a annoncé renoncer à la forte hausse des tarifs de l'électricité, prévue initialement pour 2021, ajoutant qu'elle sera finalement moins élevée qu'attendue après avoir pris en compte le mécontentement de la population. "Le gouvernement a fait le choix de réduire les tarifs électriques" par rapport à "ce qui avait été annoncé initialement", a déclaré Marino Murillo, responsable de la mise en œuvre des réformes économiques du Parti communiste cubain, lors d'une émission télé. Le président Miguel Diaz-Canel a annoncé début décembre un ensemble de  mesures économiques devant entrer en vigueur au 1er janvier 2021, en même temps que l'unification des deux monnaies qui ont actuellement cours dans l'île, un système unique au monde. Parmi ces mesures, étaient prévues une augmentation de 525% du salaire minimum et de 450% des retraites mais également d'un certain nombre de prix de produits et services, parmi lesquels l'électricité. Cette dernière mesure a entraîné un mouvement de contestation, qui s'est exprimé tant sur les réseaux sociaux que dans la presse nationale. Jusqu'ici, un cubain payait neuf pesos par mois (0,27 euro) pour 100 KiloWatts/heure (KW/h), un tarif qui devait atteindre 40 pesos (1,23 euro) dès le début de l'année prochaine. Le gouvernement envisageait de finalement porter ce tarif à 32,78 pesos (un euro). Ces annonces suivent celle de l'unification des deux monnaies du pays, le peso (cup) et le peso convertible (cuc), créé il y a 26 ans à destination des touristes et ayant une parité d'un USD, alors que le peso classique s'échange au cours officiel à 24 pesos pour un USD.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.