20/10/2017 00:45
À la nouvelle des pluies torrentielles et crues qui ont causé de lourds dégâts humains et matériels dans le Nord, le président lao Bounnhang Vorachith a envoyé 18 octobre un message de sympathie au Parti, au gouvernement et au peuple vietnamiens.
>>Crues : les dirigeants de l’AN se rendent à Hoà Binh et à Yên Bai
>>Soutien des Vietnamiens en Indonésie aux sinistrés des crues
>>Inondations au Vietnam : message de condoléances du Bangladesh

Le président lao Bounnhang Vorachith a adressé ses profondes condoléances aux familles des victimes et aux personnes sinistrées. Il a exprimé la conviction que sous la direction et l'attention du Parti communiste du Vietnam, du gouvernement du niveau central au niveau local, le peuple vietnamien dans les zones inondées surmontera les difficultés pour stabiliser bien tôt leur vie.

Les pluies torrentielles ont causé de fortes inondations à Ninh Binh.
Photo:  Minh Duc/VNA/CVN

Apprenant les pertes humaines et matérielles causées les crues et inonndations du  Vietnam, Medardo Gonzalez, secrétaire général du Front Farabundo Marti de Libération nationale (FMLN), parti au pouvoir au Salvador, a exprimé ses sympathies au secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyên Phu Trong et aux victimes des inondations.

Les pluies diluviennes et les crues survenues ces derniers jours au Nord et au Centre septentrional ont provoqué de lourdes pertes humaines et matérielles.

Selon des statistiques encore provisoires, 102 personnes ont trouvé la mort ou sont portées disparues ; 198 maisons se sont effondrées, plus de 30.000 autres ont été submergées. Un grand nombre d’ouvrages publics ont été détruits. Des milliers d’hectares de cultures ont été perdus. Le système routier a été gravement abîmé, avec une perte de plus de 210 milliards de dôngs.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.