22/09/2015 16:25
Le rapport actualisé de la Banque asiatique pour le développement sur les perspectives de développement en Asie, publié le 22 septembre à Hanoi, donne des chiffres optimistes concernant le Vietnam. L’institution financière table en effet sur une croissance de 6,5% en 2015 et de 6,6% en 2016, soit supérieure aux prévisions précédentes.
>>Le Premier ministre Nguyên Tân Dung reçoit le nouveau directeur national de la BAD au Vietnam
>>La BAD s’engage à octroyer 1,2 milliard de dollars au Vietnam chaque année


«Les prévisions sur la croissance économique du Vietnam ont été révisées à la hausse pour un taux de 6,5% en 2015 et de 6,6% en 2016. Ces résultats sont conditionnés par plusieurs facteurs dont la croissance du secteur industriel, la politique monétaire et fiscale rationnelle et l’augmentation des dépenses pour la consommation», a affirmé Eric Sidgwick, directeur national de la Banque asiatique pour le développement (BAD) au Vietnam.
 

Le directeur national de la BAD au Vietnam, Eric Sidgwick (centre), a prévu une croissance de 6,5% cette année pour le Vietnam.  
Photo : Vân Anh/CVN


Pendant la première partie de l’année, le Vietnam a réussi à attirer un afflux important de capitaux étrangers. «Ceci a aidé à augmenter les exportations vietnamiennes, alors même que les marchés extérieurs sont encore sous pression. Dans un environnement un peu difficile, le Vietnam a réussi à exporter davantage vers les marchés étrangers, ce qui est assez remarquable», a analysé Eric Sidgwick.

De plus, l’inflation est relativement basse. Ceci a encouragé les consommateurs à dépenser plus et avoir plus confiance en l’économie nationale. À noter qu’en août dernier, le taux d’inflation a reculé de 0,6 point par rapport à la même période de l’année précédente. «La politique monétaire et fiscale du gouvernement a aussi facilité la croissance du pays», a souligné le directeur national de la BAD. Ce faible taux d’inflation a permis à la Banque d’État du Vietnam de maintenir une politique monétaire appropriée. Cette année, le taux d’intérêt pour les nouveaux crédits est stabilisé à 6,5% et le taux d’escompte à 4,5%. Le taux d’intérêt moyen des banques commerciales a baissé à un niveau record, passant de 17% en 2012 à 9,5% pendant le premier semestre de cette année. Un taux «attrayant». De plus, la politique fiscale du gouvernement est «assez prudente».

Les réformes des lois sont fondamentales

 

La production industrielle a connu une croissance de 9,9% pendant le premier semestre de cette année.
Photo : Danh Lam/VNA/CVN


Eric Sidgwick a apprécié les réformes en matière de lois que le gouvernement vietnamien est en train d’entreprendre. «Ces réformes sont fondamentales pour tenter d’assainir le climat de l’investissement, renforcer l’efficacité des entreprises publiques et réformer le système bancaire», a-t-il évalué. Par ailleurs, il est indispensable d’adopter des lois qui favorisent les investissements des petites et moyennes entreprises, dans la double optique de diversifier les marchés d’exportation du Vietnam et de diversifier les produits et services que le pays propose. Ainsi la mise en œuvre des lois nécessite-t-elle la coopération entre les ministères afin de s’assurer que ces lois sont appliquées de manière appropriée. De plus, Eric Sidgwick a jugé «fondamentale» et «très dure» la réforme des entreprises publiques et des banques vietnamiennes. «L’important est que ces réformes aient abouti à des progrès», a-t-il souligné.

«L’économie vietnamienne est effectivement vulnérable au développement de l’économie globalisée : les importations viennent en grande proportion de la Chine tandis que les exportations sont à destination de l’Europe, des États-Unis et du Japon». Cela a une influence sur l’économie du Vietnam dans le contexte où l’économie chinoise ralentit, les États-Unis et l’Europe retrouvent le chemin de la croissance, et où le Japon n’est pas au niveau espéré. La croissance économique du Vietnam provient de plus en plus des exportations et de la consommation intérieure. Raison pour laquelle la diversification des marchés pour le Vietnam et la diversification des produits et services sont des facteurs importants.

Le Vietnam est un pays en plein d’expansion. «C’est un grand honneur pour moi d’officier en qualité de directeur national de la BAD au Vietnam. Cette institution continuera à soutenir le développement du Vietnam», a exprimé Eric Sidgwick. Et de conclure : «L’important pour moi est d’aller visiter les projets que la BAD a mis en œuvre. Cela contribuera à évaluer ses actions et à en remettre certaines en question si nécessaire», a-t-il conclu.

Vân Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.