13/09/2018 19:00
Accélérer le développement du secteur privé et renforcer la finance privée aideront le Vietnam à financer la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies.
>>Le Sommet des affaires du Vietnam, une bonne occasion de chercher de nouvelles opportunités
>>La situation de l'économie vietnamienne demeure positive

Cette recommandation a été présentée par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) dans un rapport évaluant les conditions financières au service du développement durable au Vietnam, lequel a été publié mardi 11 septembre à Hanoï.


Ce rapport donne un panorama sur les changements survenus dans le financement du développement au Vietnam, dans le but d’aider le pays à améliorer la mobilisation, l’utilisation et la gestion des moyens financiers au service du développement en vue de réaliser le Programme de développement durable des Nations Unies pour 2030. Il est conseillé au Vietnam d’élargir l’éventail de contribuables, d’assurer une meilleure gestion des actifs publics, d’améliorer l’efficacité des dépenses et investissements publics ainsi que de la gestion de la dette publique.

Le rapport a souligné la nécessité d’assurer un bon commencement après la période des aides publiques au développement (APD), d’améliorer l’efficacité de la gestion des rapports interactifs entre les sources de financement du développement, tout en renforçant la coordination et la collaboration entre ces sources.

Le vice-ministre du Plan et de l'Investissement, Lê Quang Manh, a déclaré que les moyens pour le développement et les investissements dans les infrastructures restaient le plus grand défi pour le Vietnam dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable. "Le rapport montre des changements rapides dans le financement du développement au Vietnam", a déclaré Haoliang Xu, secrétaire général adjoint des Nations unies et directeur du Bureau régional pour l’Asie et le Pacifique du PNUD. Selon lui, les investissements du secteur privé ont doublé en 2015 par rapport à 2002, mais ne représentaient que 40% du total du financement au développement au Vietnam. L'investissement privé au Vietnam était de 490 dollars par personne, figurant parmi les plus bas de l’ASEAN.

Haoliang Xu a conseillé au Vietnam de mobiliser davantage d'investissements privés, d’attirer des projets d’IDE permettant l’entrée des entreprises nationales dans les chaînes de valeur mondiales ainsi que d’établir un cadre financier approprié pour la mise en œuvre des ODD.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Quang Ninh: Câm Pha donne la priorité au secteur touristique Câm Pha, entourée par les deux villes de Ha Long et Vân Dôn dans la province Quang Ninh (Nord), connaît une forte croissance économique. Pour mieux exploiter ses potentiels dans le secteur de "l’industrie sans fumée", la ville a proposé des mesures pour améliorer des qualités des services.