27/04/2020 10:33
Le ministre israélien de la Santé, un ultra-orthodoxe vivement critiqué pour sa gestion de la pandémie de COVID-19, a annoncé dimanche 26 avril vouloir quitter son poste, et réclamé le portefeuille stratégique du Logement, à l'occasion de la formation du nouveau gouvernement.
>>Le ministre israélien de la Santé guérit du COVID-19
>>Israël : Netanyahu et Gantz s'entendent enfin sur un gouvernement d'union
>>Israël : le sprint de Netanyahu et Gantz pour former un gouvernement

Photo du ministre israélien de la Santé, Yaakov Litzman, lors d'une conférence de presse le 4 mars à Jérusalem.  Photo : AFP/VNA/CVN

"Après une décennie au ministère de la Santé (...) et à l'approche de la mise en place d'un nouveau gouvernement, j'ai décidé de ne pas revenir au ministère de la Santé pour la quatrième fois et préfère trouver des solutions au manque de logements en Israël au sein du ministère du Logement", a déclaré Yaacov Litzman dans un communiqué.

Selon ses services, il a informé le Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu de sa volonté de quitter le ministère de la Santé, et de diriger à la place celui du Logement. Le chef du parti ultra-orthodoxe "Judaïsme unifié de la Torah" a été à la tête du ministère de la Santé de 2015 à 2017 puis de nouveau à partir de décembre 2019. Il avait auparavant occupé le poste de ministre-adjoint.

"Je suis fier de la façon dont le ministère de la Santé gère la crise du coronavirus. Nous avons pris des décisions importantes pour le bien des citoyens israéliens", s'est en outre défendu le ministre. M. Litzman, 71 ans, est sous le feu des critiques pour une gestion jugée "catastrophique" de l'épidémie, notamment au sein de sa propre communauté ultra-orthodoxe, durement touchée par la pandémie, avec un taux important de personnes contaminées par rapport à l'ensemble de la population israélienne.

Le ministre avait lui-même été testé positif avant d'annoncer le 20 avril ne plus être porteur du virus. Israël a annoncé son premier cas de nouveau coronavirus le 21 février et a depuis officiellement enregistré plus de 15.000 cas dont 199 décès. Après 16 mois de crise politique et trois élections n'ayant pas réussi à départager le Premier ministre de droite Benjamin Netanyahu et le centriste Benny Gantz, les deux hommes sont parvenus à un accord pour la formation d'un gouvernement d'union et d'urgence pour affronter la pandémie.

Le parti de M. Litzman doit obtenir au moins un ministère important dans le prochain gouvernement et la question du logement est l'une des priorités pour les ultra-orthodoxes, dont la croissance démographique est très élevée.

AFP/VNA/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Les destinations touristiques au Vietnam les plus recherchées sur Google Les zones les plus recherchées sont Vung Tàu, Phu Quôc, Quy Nhon, baie de Ha Long, Phong Nha - Ke Bang, parc national de Ba Vi, grotte de Son Doong...