25/08/2018 16:52
Le président iranien Hassan Rohani a appelé à l'unité samedi 25 août, au moment où il est critiqué de toutes parts pour sa gestion des tensions avec les États-Unis et de la crise économique.
>>Iran: "pas de guerre, ni de négociations avec les États-Unis", affirme Khamenei
>>Iran: Rohani qualifie les États-Unis de pays "peu fiable"
>>L'Iran juge "insensé" des négociations avec Washington à l'ombre des sanctions

Le président iranien Hassan Rohani à Téhéran, le 8 août.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Ce n'est pas le moment de se décharger de nos fardeaux sur les épaules de quelqu'un d'autre. Nous devons nous aider les uns les autres", a déclaré le président iranien, un modéré, lors d'un discours prononcé au mausolée de l'imam Khomeini, fondateur de la République islamique, et retransmis par les télévisions.

"Les problèmes économiques relèvent de la responsabilité de chacun d'entre nous", a-t-il ajouté.

Les États-Unis se sont retirés unilatéralement de l'accord international visant à limiter le programme nucléaire iranien et ont rétabli de lourdes sanctions contre Téhéran. Même si les Européens, la Chine et la Russie demeurent dans cet accord, plusieurs compagnies européennes ont annoncé qu'elles quittaient l'Iran en raison des sanctions américaines.

L'économie iranienne souffre depuis des mois et la monnaie nationale, le rial, a chuté face au dollar tandis que les prix des denrées alimentaires ne cessent d'augmenter.

Hassan Rohani a vu son électorat, principalement composé d'Iraniens des zones urbaines favorables à des réformes, se détourner de lui tandis que les couches les plus défavorisées de la société ont protesté à plusieurs reprises face au marasme économique.

"Les problèmes de subsistance (que l'Iran affronte) aujourd'hui ne viennent pas de l'extérieur, ils sont internes", avait affirmé l'ayatollah Khamenei.

"Nous sommes conscients de la peine et de la souffrance des gens et tous nos efforts visent à réduire ces problèmes", a insisté Hassan Rohani.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.