09/04/2018 18:04
Selon le Bureau commercial du Vietnam en Australie, malgré les difficultés dues à l'interdiction des importations de crevettes non transformées en Australie depuis le 1er semestre 2017, les exportations nationales de crevettes vers ce marché en 2017 et en janvier 2018 ont continué de croître.
>>L’industrie de la crevette sous la pression irrésistible de l’offre
>>Le Vietnam, un géant de la crevette aux appétits d’ogre
>>Crevette : faire de ce secteur une grande industrie durable

En janvier 2018, les exportations nationales de crevettes en Australie ont bondit de 169,7% en un an, pour s'établir à près de 11 millions de dollars.
Photo : Danh Lam/VNA/CVN

La possibilité d'exporter en Australie des crevettes fraîches entières est assez ouverte car ce pays apprécie bien la qualité des crevettes vietnamiennes.

En janvier 2018, les exportations nationales de crevettes en Australie ont bondit de 169,7% en un an, pour s'établir à près de 11 millions de dollars. En 2017, les exportations avaient atteint près de 120 millions de dollars (+4,6%). Les crevettes transformées ont représenté 78% du total. Ces cinq dernières années, le Vietnam est demeuré le premier fournisseur de crevettes transformées en Australie.

En 2017, sur le marché australien, le prix des crevettes du Vietnam et de l'Australie était de 10,7 USD/kg, soit plus que celles de Thaïlande et de Chine. De plus en plus de consommateurs australiens choisissent des crevettes congelées importées de pays asiatiques comme la Thaïlande et le Vietnam en raison des prix attractifs et de la qualité qui s’améliore.

La demande de l’Australie est relativement élevée car l'offre intérieure est insuffisante. Actuellement, plus de 90% des crevettes en Australie sont importées. Chaque année, les exportations vietnamiennes de produits aquatiques ne se chiffrent qu'à quelques centaines de millions de dollars, principalement des crevettes cuites. Le Vietnam et l’Australie s'emploient activement à lever les barrières pour accélérer les importations de crevettes fraîches entières, pour lesquelles les potentialités sont énormes.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Vieux quartier de Hanoï, rendez-vous de la Fête de lune  Cette année, la Fête de la mi-automne est prévue du 17 septembre au 1er octobre au marché Dông Xuân dans l’arrondissement Hoàn Kiêm, à Hanoï.