27/07/2017 16:44
Le pays a enregistré de bons résultats dans les exportations des fruits. Mais pour aller plus loin, il sera nécessaire d’élaborer un label garantissant la qualité et l'origine des fruits.

>>Près de 400 tonnes de viande de poulet seront exportées vers le Japon
 

Des fruits frais vietnamiens exposés à Vietnam Farm & Food et Vietnam Agritech 2017, le 26 juillet, dans la mégapole du Sud.


De janvier à juillet, le Vietnam a exporté plus de 10.000 tonnes de fruits dans le monde, dont 74% vers le marché chinois, selon l’Association des fruits et légumes du Vietnam (VINAFRUIT). Un excellent résultat. Mais pour accélérer les exportations de ce produit, il faut élaborer un label garantissant la qualité et l’origine des fruits, augmentant leur visibilité sur un marché de plus en plus compétitif.

Selon Doàn Van Sang, directeur de la Sarl de production et de transformation des produits agricoles Cat Tuong, basée dans la province de Tiên Giang (Sud), «des fraudes commerciales sur les fruits du dragon du Vietnam sont apparues au Cambodge, en Chine et en Thaïlande. Concrètement, ces fruits produits au Vietnam ont été vendus sous des labels étrangers».

«Il est nécessaire que les vendeurs vietnamiens imposent aux acheteurs  des conditions transparentes sur l’usage de marques», recommande M. Sang. D’ajouter que les exportateurs vietnamiens doivent affirmer la valeur ajoutée de leurs produits sur les marchés extérieurs et défendre le «made in Vietnam».

Un label aux normes GlobalGap

Dans ce but, de nombreuses entreprises vietnamiennes s’apprêtent à investir dans l’amélioration de la qualité et de la sécurité alimentaire de leurs produits. C’est le cas de la Sarl des produits agricoles Dai Thuân Thiên, dans la ville de Cân Tho (Sud). D'après Nguyên Hoàng Cung, directeur de cette entreprise, depuis deux ans, l’établissement cultive, sur 60 ha, différentes sortes de fruits tropicaux aux normes GlobalGap pour répondre aux exigences rigoureuses des marchés japonais, français, sud-coréen et hollandais.

«Les pays importateurs ont passé des commandes importantes de mangue, de mandarine rose, de durian et de mangoustan», partage M. Cung. Selon lui, ces marchés commandent quelque 10 containeurs de fruits par an, soit l’équivalent de 160.000 tonnes. C’est l’élaboration d’un label aux normes GlobalGap qui a permis ce succès.

Les organes vietnamiens compétents réfléchissent à des stratégies efficaces pour promouvoir les fruits vietnamiens sur le marché international. Ces derniers temps, le Département de promotion commerciale, relevant du ministère de l’Industrie et du Commerce, a coopéré avec  Vinafruit dans l’organisation de foires-expositions de denrées agro-alimentaires aux États-Unis et dans l’Union européenne pour faire connaître au public international les fruits frais et fruits transformés du Vietnam.

De plus, ledit ministère a travaillé avec celui de l’Agriculture et du Développement rural du Vietnam, celui des Sciences et Technologies sur la diversification et la transformation de produits à base de fruits, et accéléré la validation de l’Accord de libre-échange Vietnam - Union européenne pour y accroître la présence des fruits «made in Vietnam».

Pour Lê Van Banh, directeur du Département de transformation et de développement de marchés agricoles, relevant du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, «à l’heure actuelle, les produits à base de fruits frais du Vietnam représentent 10% du total des fruits exportés». Son Département est en train de déployer des mesures pour favoriser les entreprises exportatrices dans la production, l’investissement, le traitement et le stockage poste-récolte ainsi que dans la valorisation d’un label pour faciliter leur accès au marché international.

 

Texte et photo : Truong Giang/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Bientôt la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature se déroulera du 21 au 23 novembre dans le centre de la culture et des arts du Vietnam (N°2, rue Hoa Lu) à Hanoï.