08/03/2018 22:12
Le bureau de l’organe permanent du Comité de pilotage national chargé du règlement des conséquences des bombes et mines et des produits chimiques laissés par la guerre (Bureau 701) a vu le jour le 8 mars à Hanoï lors d’une cérémonie organisée par le ministère de la Défense.
>>Des attachés militaires étrangers visitent le Centre contre les mines du Vietnam
>>Renforcement des aides internationales en faveur des victimes des bombes et mines
>>Le Vietnam à la Journée internationale de sensibilisation au problème des mines
>>L'Association de soutien au règlement des conséquences des bombes et mines fête son anniversaire

Le général de corps d’armée Nguyên Chi Vinh  (4e à gauche) à la cérémonie d'inauguration du bureau 701. Photo : QDND/CVN

La cérémonie a été honorée de la présence de représentants du Vietnam et de certaines organisations internationales comme USAID (Agence américaine pour le développement internationale, KOICA (Agence sud-coréenne de coopération internationale), PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement).

Le Bureau 701 a été crée conformément à la décision numérotée 701, rendue publique le 24 mai 2017 par le Premier ministre concernant le perfectionnement du Comité de pilotage national chargé du règlement des conséquences des bombes et mines et des produits chimiques laissés par la guerre au Vietnam.

Ce bureau a pour mission de coopérer avec les organes, organisations, individus vietnamiens comme étrangers dans le règlement des conséquences de la guerre, la garantie de la sécurité des habitants et d’un environnement sécuritaire, au service du développement socio-économique.

À cette occasion, le général de corps d’armée Nguyên Chi Vinh a remercié des organisations étrangères, les gouvernements du Japon et de République de Corée, l’administration américaine pour leur coopération et soutien au Vietnam en la matière.

Il a demandé au Bureau 701 d’élaborer son plan d’activités précis, dans l’immédiat, d’accélérer les projets de désintoxication de la dioxine, de soutien des victimes de l’agent orange, de mobiliser les ressources pour les activités de règlement des conséquences de la guerre et etc.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.