11/03/2019 23:41
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a récemment décidé de créer un Conseil d'État chargé d'examiner le rapport de faisabilité de la première étape du projet de construction de l'aéroport international de Long Thành dans la province de Dông Nai (Sud).
>>Accélération de l’étude de faisabilité du projet de l’aéroport de Long Thành
>>Le gouvernement veut accélérer le projet d’aéroport de Long Thành

Design inspiré de la fleur de lotus de l’aéroport international de Long Thành (Sud). Photo: MTC/CVN

Le ministre du Plan et de l’Investissement présidera le conseil, tandis qu'un vice-ministre du Plan et de l’Investissement sera vice-président. Les membres du conseil comprendront des responsables de ministères et d’organes concernés.

Leurs droits et responsabilités sont énoncés dans le décret gouvernemental N° 131/2015 / ND-CP du 25 décembre 2015, qui guide les projets importants et les autres réglementations du pays.

Le conseil est autorisé à engager des consultants nationaux et étrangers pour assurer son indépendance et son objectivité.

Le ministère des Transports et des Communications a été invité à collaborer avec la Commission de la gestion du capital de l'État auprès des entreprises pour orienter les investisseurs vers la réalisation rapide du rapport de faisabilité et prendre les dispositions nécessaires pour que le capital soit revu.

L’ouvrage le plus grand du pays

L'aéroport international de Long Thành sera construit dans le district éponyme de Dông Nai. D’une superficie de 5.000 ha, il sera le plus grand du Vietnam. Sa construction en trois phases devrait commencer fin 2020, avec un investissement total de 15,8 milliards de dollars.

La première phase porte sur la construction d'une piste et d'une aérogare d'une capacité de 25 millions de personnes au plus et d'au moins 1,2 million de tonnes de fret par an. Elle sera mise en œuvre entre 2018 et 2025.

La 2e deuxième verra la création, entre 2030 et 2035, d'une deuxième piste et d'une autre aérogare d'une capacité annuelle de 50 millions de personnes et de 1,5 million de tonnes de fret.

La dernière phase, entre 2040 et 2050, concernera d'autres ouvrages de cet aéroport afin de porter sa capacité annuelle à 100 millions de personnes et à 5 millions de tonnes de fret.

Cet aéroport permettra de réduire la surcharge de l'aéroport international de Tân Son Nhât à Hô Chi Minh-Ville et à répondre à l'augmentation continue des besoins de transport aérien.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le tourisme vietnamien sera présenté en Chine en mai Le programme de présentation du tourisme vietnamien en Chine constitue le point d’orgue des activités la branche touristique dans les temps à venir. Cette information a été donnée par le porte-parole du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Thai Binh, lors d’une conférence de presse périodique de ce ministère tenue le 17 avril à Hanoï.