09/06/2020 17:34
La Réserve naturelle des zones humides de Tam Giang - Câu Hai, province de Thua Thiên-Huê (Centre), a été fondée conformément à la décision N°495/QD-UBND datée du 20 février du Comité populaire de la province de Thua Thiên-Huê (Centre).
>>Thua Thiên-Huê développe le tourisme autour de ses lagons
>>La beauté de la ville de Huê révélée par l’exposition "Pays de rêves"

Une vue de la Réserve naturelle des zones humides de Tam Giang - Câu Hai, province de Thua Thiên-Huê (Centre).

La cérémonie d’annonce de la fondation de la Réserve naturelle des zones humides de Tam Giang - Câu Hai vient d'être organisée dans la province de Thua Thiên-Huê au Centre.

Il s’agit de l’une des deux réserves établies dans le cadre du soutien du Projet de conservation des zones humides critiques importantes et des paysages pour la phase 2015-2020 financé par le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Tam Giang - Câu Hai, qui couvre plus de 22.000 ha, est le plus grand réseau lagunaire d’Asie du Sud-Est, abritant près de 1.300 espèces dont 41 espèces rares dans la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) et le Livre rouge du Vietnam.

Il se situe sur 45 communes des cinq districts de Phong Diên, Quang Diên, Huong Trà, Phu Vang et de Phu Lôc, localités dont la population de près de 415.000 personnes représente 36% de la population de la province. Ce réseau est aussi d’une grande biodiversité sur le plan écologique mais aussi des espèces et de réserve de gènes, et possède un rôle très important en termes de réserve de biosphère, de maintien et de préservation de la biodiversité. Il s’agit également d’une zone cruciale et sensible au regard du développement du tourisme, de l’agriculture et de la pêche locale.

Protéger la biodiversité

Cérémonie d’annonce de la fondation de la Réserve naturelle des zones humides de Tam Giang - Câu Hai, dans la province de Thua Thiên-Huê.

"Les mangroves et les écosystèmes des zones humides jouent un rôle important dans le filtrage de la pollution, de l’assistance à la création de moyens de subsistance pour les communautés locales et à la protection des personnes et des infrastructures contre les catastrophes naturelles. Les 12 millions d'hectares de zones humides du Vietnam permettent la fourniture de moyens de subsistance et de revenus supplémentaires à environ 20 millions de personnes", a déclaré Caitlin Wiesen, représentante résidente du PNUD au Vietnam.

La fondation de la Réserve naturelle de Tam Giang - Câu Hai contribuera à la protection de la biodiversité ainsi qu’au développement durable de Thua Thiên-Huê en particulier et du pays plus globalement.

Afin de protéger le système lagunaire de Tam Giang - Câu Hai, Thua Thiên-Huê encourage le développement de métiers qui sont respectueux de l’environnement - comme la culture d’algues, par exemple - afin de protéger l’environnement, de préserver la biodiversité et de créer des emplois locaux durables.

Dans le passé, c’est grâce aux soutiens financiers du FEM et du PNUD que la Réserve naturelle des zones humides de Thai Thuy, province septentrionale de Thai Binh, avait vu le jour.

Texte et photos : Dang Hoàng - PNUD/CVN
 


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Intégrer le numérique dans les stratégies touristiques Le Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, en collaboration avec Google, a organisé le 9 juillet une formation sur les compétences numériques et la promotion du marketing digital pour les gestionnaires d’État chargés du tourisme et les entreprises en activité dans ce domaine.