10/01/2020 17:36

La France est prête à apporter son expertise technique dans l'enquête sur le crash du Boeing ukrainien près de Téhéran si les autorités iraniennes en font la demande, a déclaré vendredi 10 janvier le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian. "La France est disponible pour contribuer à l'expertise nécessaire", a déclaré Le Drian sur la radio RTL, précisant qu'elle n'avait pas "pour l'instant" été sollicitée par les autorités iraniennes. Le Drian s'est refusé à tirer des conclusions sur les origines du crash alors que le Canada, d'où étaient originaires nombre des passagers, affirme qu'il a sans doute été abattu par un missile iranien, probablement par erreur. "Avant de prendre position, il faut une clarté totale sur ce qui s'est passé et pour cela il y a des enquêtes internationales qui doivent être mises en œuvre", a-t-il dit. "Il faut, avant les spéculations, établir la vérité dans les conditons de transparence les plus totales, solliciter les autorités iraniennes pour qu'elles le fassent", a-t-il indiqué. La crash a entraîné la mort de 176 personnes, majoritairement des Iraniens et des Canadiens. Jeudi 9 janvier, une cinquantaine d'experts ukrainiens sont arrivés à Téhéran pour participer à l'enquête et notamment au décryptage des boîtes noires de l'appareil.
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Hôtellerie : Hanoï prête à accueillir la F1 Malgré les difficultés causées par le coronavirus, de nombreux hôtels sont prêts pour la course de Formule 1 prévue en avril à Hanoï. Ces établissements joueront un rôle non négligeable dans la promotion de l’image de la capitale vietnamienne, une destination sûre et attrayante.