12/01/2022 20:59
Les ministres du Commerce de Singapour et du Japon se sont engagés mercredi 12 janvier à maintenir les normes élevées d'accès au marché et les règles de l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP).
>>L'ASEAN et ses partenaires discutent de l’accord régional de libre-échange
>>Le Japon annonce une initiative d’investissement dans l’ASEAN

Dans une usine automobile à Aichi, au Japon.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le ministre japonais de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie, Koichi Hagiuda, et le ministre singapourien du Commerce et de l'Industrie, Gan Kim Yong, ont réitéré l'engagement de leurs pays à "construire un système commercial libre et équitable fondé sur des règles, notamment en maintenant" des normes élevées pour l'accord commercial, a cité Kyodo dans une déclaration commune.

Les deux ministres ont déclaré qu'ils visaient à étendre l’accord commercial à ceux qui sont en mesure de respecter pleinement, de mettre en œuvre et d'adhérer à ses normes élevées.

La déclaration a été publiée après la visite de Koichi Hagiuda à Singapour lors d'une tournée dans des pays d'Asie du Sud-Est, dont l'Indonésie et la Thaïlande, la semaine dernière.

Singapour préside le Conseil de CPTPP, l'organe décisionnel du bloc cette année, à la suite de la mission du Japon en 2021.

Le CPTPP couvre 13% du PIB mondial et regroupe l'Australie, le Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour et le Vietnam.

Le Royaume-Uni et la Chine ont demandé à rejoindre l'accord commercial l'année dernière, tandis que la République de Corée et les Philippines ont exprimé leur intérêt à y adhérer.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

Cao Bang travaille avec des experts du Réseau mondial des géoparcs Le Comité populaire de la province de Cao Bang au Nord a travaillé le 25 mai avec un groupe d’experts du Réseau mondial des géoparcs sur le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang, en vue de la réévaluation prochaine de ce géoparc.