11/02/2022 22:00
L'Italie a accompli vendredi 11 février un pas vers un retour progressif à la normalité dans la lutte contre le COVID avec la fin de l'obligation de porter le masque dehors et la réouverture des discothèques.
>>L'Italie commence la vaccination des enfants de 5 à 11 ans
>>Italie : nouvel allègement des mesures anti-COVID
>>L'Italie commence à administrer une troisième dose de vaccin anti-COVID
>>Italie : le COVID-19 a fait reculer l'espérance de vie

La Via del Corso au centre-ville de Rome, le 13 décembre 2020.
Photo : AFP/VNA/CVN

Dès ce vendredi 11 février, sur tout le territoire national, le masque n'est plus indispensable en plein air, mais il faut toujours en avoir un à portée de main pour pouvoir le porter en cas d'attroupement, même à l'extérieur, a précisé le ministère de la Santé.

"C’est une bonne chose, si c'est bien pour le tourisme et que nous continuons à faire attention. Il faut faire attention à la proximité, au contact, ça peut être un peu précoce. Moi je conseille, même si on n’a plus l’obligation de le porter, qu'on l'ait toujours en poche si on s’approche d’autres personnes", a déclaré un touriste espagnol croisé dans les rues de Rome, José Ignacio Santiago.

Le port du masque dans les lieux fermés reste en revanche obligatoire pour le moment, et ce au moins jusqu'au 31 mars.

Les discothèques peuvent également rouvrir à partir de ce vendredi 11 février, avec certaines limites cependant. Pour y accéder, il faut en effet être en possession d'un pass vaccinal, ce qui signifie qu'un test négatif ne suffit pas, et les capacités d'accueil sont limitées à 75% pour les boîtes de nuit en plein air et à 50% pour celles qui sont à l'intérieur.

La campagne vaccinale dans la péninsule a permis de vacciner avec au moins une dose plus de 91% de la population de plus de 12 ans et plus de 35% des enfants de 5 à 11 ans, selon des chiffres officiels. L'Italie a payé un lourd tribut avec plus de 150.000 morts depuis le début de la pandémie, il y a deux ans.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Nécessité d'une politique de visa plus ouverte pour attirer les touristes étrangers Le nombre de touristes internationaux au Vietnam reste encore limité. Les agences de gestion et de voyages estiment que la politique de visa du pays doit encore être plus ouverte.