17/06/2022 18:00

>>Une femme condamnée pour propagande contre l’État

Le Tribunal populaire de Hanoï a condamné le 17 juin deux personnes à 42 et 36 mois de prison pour "abus des droits de liberté et de démocratie pour porter atteinte aux intérêts de l'État, aux droits et intérêts légitimes d’organisations et de particuliers", selon l’article 331 du Code pénal. An Thi Mai Trâm (née en 1961, domiciliée dans le quartier de Thô Quan, arrondissement de Dông Da, Hanoï) a été condamnée à 42 mois de prison. Nguyên Trong Bang (né en 1972, domicilié dans le quartier de Dai Kim, arrondissement de Hoàng Mai, Hanoï), a écopé de 36 mois de prison. En septembre 2021, An Thi Mai Trâm et Nguyên Trong Bang avaient participé à la distribution de tracts avec des contenus déformant les directives et les politiques de l'État sur la prévention et le contrôle du COVID-19, faussant l'efficacité des vaccins et des mesures de prévention et de contrôle de l'épidémie, appelant les gens à ne pas respecter la distanciation sociale, à refuser la vaccination contre le COVID-19 et les tests de dépistage.

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Cù Lao Xanh, une perle verte entre le ciel et la mer Le district insulaire de Nhon Châu, aussi connu sous le nom de Cù Lao Xanh, possède non seulement une position stratégique sur le plan de la sécurité et de la défense de la souveraineté maritime et insulaire du pays, mais est également une destination touristique attrayante de la province de Binh Dinh (Centre).