04/07/2021 16:00
Une centaine de médecins demande au gouvernement français de rendre la vaccination contre le COVID-19 obligatoire pour les soignants des hôpitaux et des Ehpad "avant le début du mois de septembre", dans une tribune publiée sur le site du Journal du dimanche, le 4 juillet.
>>France : Macron ouvre les vannes de la vaccination
>>COVID-19 : les calendriers de réouverture et de vaccination en question, Macron parle vendredi 29 avril
>>France : vaccination ouverte aux plus de 55 ans dès lundi

Une centaine de médecins demandent au gouvernement français de rendre la vaccination contre le COVID-19 obligatoire pour les soignants des hopitaux et des Ehpad.
Photo : AFP/VNA/CVN

Concertation sous pression : alors que le Premier ministre Jean Castex doit recevoir à partir de lundi 5 juillet les chefs de file du Parlement et des élus locaux pour aborder, entre autres, la question de l'obligation vaccinale des soignants, plusieurs médecins mettent leur poids dans la balance.

Et non des moindres. Parmi les 96 signataires du texte, on retrouve plusieurs chefs de service des Hôpitaux de Paris (AP-HP) révélés par la crise sanitaire, comme les infectiologues Karine Lacombe et Gilles Pialoux, le réanimateur Bruno Mégarbane et la diabétologue Anne Gervais, mais aussi l'ancien directeur de Santé publique France François Bourdillon, ou encore l'ancien président des doyens des facs de médecine Jean Sibilia.

Ces praticiens réclament au gouvernement "de prendre dès à présent la décision d'obligation vaccinale" pour tout salarié d'un Ehpad ou d'un hôpital "(s')exposant ou exposant les personnes dont elle est chargée à des risques de contamination" au COVID-19.

Afin d'"éviter une quatrième vague", ils lui demandent "de mettre en oeuvre les dispositions nécessaires pour que l'application de cette décision soit effective avant le début du mois de septembre".

Ces derniers jours, la progression rapide du variant Delta a poussé l'exécutif à relancer ce débat déjà soulevé en mars. Les taux de vaccination ont depuis progressé, mais restent encore insuffisants : 57% dans les Ehpad, 64% à l'hôpital selon la Fédération hospitalière de France (FHF).

Le ministre de la Santé Olivier Véran leur a fixé mardi 29 juin un objectif de 80% "d'ici le mois de septembre", faute de quoi le COVID serait ajouté à la liste légale des vaccins obligatoires pour les soignants - diphtérie, tétanos, poliomyélite, hépatite B.

Mais trois jours plus tard, il s'est dit favorable à un calendrier plus resserré : "S'il y a une loi, je souhaite qu'elle soit examinée et adoptée par le Parlement le plus tôt possible, pourquoi pas dès le mois de juillet".
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le bánh chưng gù, une spécialité des Tày dans le district de Van Bàn

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.