23/06/2021 16:02
Dans le contexte actuel, l'autorisation d'urgence pour un vaccin anti-COVID-19 est essentielle, mais elle doit répondre au principe de données scientifiques suffisantes d’innocuité, d’immunogénicité et surtout d’effet protecteur.
>>Troisième phase d'essai du vaccin Nano Covax contre le COVID-19
>>Le vaccin made in Vietnam Nano Covax sur de bons rails
>>Un Fonds créé pour financer la vaccination contre le COVID-19

Le vaccin anti-COVID-19 Nano Covax.
Photo : VNA/CVN


C’est ce qu’a indiqué le 22 juin le docteur Nguyên Ngô Quang, directeur adjoint de l'Administration des sciences, des technologies et de la formation relevant du ministère de la Santé, en réponse à la proposition de la société vietnamienne Nanogen Pharmaceutical Biotechnology JSC pour une licence d'utilisation d'urgence du vaccin anti-COVID-19 Nano Covax.

Nguyên Ngô Quang a souligné qu’avant qu'un vaccin puisse être largement injecté pour les populations, en principe, le ministère de la Santé devrait disposer de données sur l’innocuité, l'immunogénicité et surtout l'effet protecteur.

Selon lui, le point de vue du ministère de la Santé est de soutenir pleinement la recherche et le développement de vaccins dans le pays.

L'objectif du secteur de la santé est de protéger la santé des personnes, il est donc nécessaire de bien peser les avantages et les risques, a-t-il affirmé.

Actuellement, le vaccin Nano Covax développé par la société vietnamienne Nanogen Pharmaceutical Biotechnology JSC est à la troisième phase de ses essais cliniques avec 1.000 volontaires. Les données disponibles à ce jour montrent que le Nano Covax est sûr, assure l’immunogénicité, mais son efficacité est encore en cours de recherche et de tests supplémentaires.

Afin d'avoir une base scientifique pour l'évaluation sur l’immunogénicité et l’efficacité, il est nécessaire d'effectuer un suivi pendant les 36 jours, 45 jours et 56 jours après la première injection.

VNA/CVN


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.