21/08/2020 18:15
Vietjet se coordonne activement avec les organes compétents du pays et ceux de représentation vietnamienne à l’étranger pour rapatrier des ressortissants vietnamiens de Singapour, Taïwan (Chine), Thaïlande, Bruneï, Indonésie, Myanmar et République de Corée.
>>Quelque 800 personnes quittent Dà Nang à bord des vols de Vietjet
>>Deux-cent-trente passagers bloqués à Dà Nang transportés vers Hanoï par Vietjet

L'équipage de Vietjet lors d'un vol reliant l'Indonésie à Cân Tho (Sud). 
Photo : Vietjet/CVN

Depuis que la pandémie de COVID-19 a éclaté dans le monde il y a des mois, les gouvernements et transporteurs aériens de différents pays n’ont cessé d’effectuer des vols afin de rapatrier leurs citoyens à l’étranger.

La compagnie aérienne vietnamienne Vietjet renforce ses vols vers Singapour, Taïwan (Chine), la Thaïlande, Bruneï, l'Indonésie, le Myanmar et la République de Corée pour ramener régulièrement des personnes bloquées.

Il s’agit essentiellement d'enfants de moins de 18 ans, de personnes âgées, de femmes enceintes, de malades, de travailleurs dont le contrat est expiré, d'étudiants dépourvus de logement en raison de la fermeture des dortoirs et autres personnes en situation difficile.

Passagers effectuant les procédures d'embarquement à l'aéroport international Changi de Singapour avant le vol vers le Vietnam. 
Photo : Vietjet/CVN

Un passager revenu des Philippines ne cache pas son émotion : "Le personnel de l’aéroport a été le premier à nous accueillir à notre arrivée dans le pays. Sa convivialité, son enthousiasme et ses sourires nous ont fait chaud au cœur".

Dans le pays, Vietjet Air a également effectué quatre vols de Dà Nang vers Hanoï et Hô Chi Minh-Ville les 13 et 14 août pour ramener des touristes, dont de nombreux enfants, bloqués dans cette ville du Centre en raison des mesures de distanciation sociale.

Dès leur arrivée, tous les passagers et l’équipage ont fait l’objet d’examens médicaux et ont été placés en quarantaine. Il s’agissait des premiers vols domestiques de Vietjet afin de ramener des personnes coincées dans des zones épidémiques.

Itinéraires significatifs

Citoyens vietnamiens rapatriés de Singapour à l'aéroport international de Cân Tho (Sud). 
Photo : Vietjet/CVN

Trân Dinh Hoàn, représentant en chef de Vietjet à l’aéroport de Dà Nang, a informé : "Depuis que Dà Nang est devenu l’épicentre du COVID-19 dans le pays, nous maintenons notre travail avec calme et sérénité afin d’éviter le chaos et les bousculades à l’aéroport. Tous les passagers sont espacés conformément à la réglementation. Vietjet fournit également à chacun un vêtement de protection intégrale à porter pendant le vol".

Il ajoute : "Participant à ces vols, malgré le travail compliqué, nous sommes très fiers d’apporter de la joie et de la tranquillité à nos clients".

Jusqu’à présent, les compagnies aériennes nationales ont ramené des centaines de milliers de passagers bloqués dans des zones épidémiques au Vietnam ou à l’étranger, et ce en déployant des mesures de sécurité optimales.

My Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

Le tourisme vietnamien pâtit du coronavirus Au troisième trimestre de cette année, environ 44.000 arrivées de visiteurs étrangers ont été recensées au Vietnam, soit 1% du bilan de la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.