22/06/2021 22:28
Le Service de la santé de Hanoï a rapporté mardi après-midi les informations concernant le décès d’un enseignant du district de Dông Anh après avoir été vacciné contre le COVID-19.
>>COVID-19 : 100 nouveaux cas confirmés dans le bilan actualisé à midi
>>COVID-19 : le Vietnam enregistre 47 nouveaux cas mardi matin 22 juin
>>COVID-19 : 135 nouveaux cas confirmés le soir du 21 juin

Le Service de la santé de Hanoï a rapporté le 22 juin les informations concernant le décès d’un enseignant du district de Dông Anh après avoir été vacciné contre le COVID-19.
Photo : VNA/CVN


Le Service de la santé de Hanoï avait tenu une réunion du Conseil consultatif professionnel, selon celui-ci, c’est un cas de décès inexpliqué après 39 heures de vaccination.

C’est le cas de T.H.L, né en 1995, domicilié à Bên Trung, commune de Bac Hông, district de Dông Anh à Hanoï.

Vers 8h20 du 20 juin, il est venu être vacciné au poste médical de la commune de Nam Hông. Il était bien dépisté avant recevoir le vaccin produit par AstraZeneca. Après l'injection, il a été surveillé pendant 30 minutes au poste médical avant de rentrer chez lui.

À 21h55, le poste médical de la commune de Bac Hông a reçu l’annonce de la famille de T.H.L qu’il avait une crise. Après 15 minutes, l'équipe d'urgence du Centre médical du district de Dông Anh était présente au domicile de T.H.L et a prodigué les premiers soins actifs. Cependant, après 30 minutes de traitement d'urgence, son état s'est aggravé et il a été transféré à la Polyclinique de Dông Anh. Il a continué de recevoir des soins intensifs. Malheureusement, à 23h15 du 21 juin, il est décédé.

Le 20 juin, le poste médical de la commune de Nam Hông a administré le vaccin COVID-19, produit par AstraZeneca, lot ABX1466, date de péremption le 31 août 2021, à 100 personnes. Outre T.H.L, les cas restants sont actuellement en bonne santé.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Un symbole de Hanoï sous le ciel du Sud Qui dit chùa Môt Côt (pagode au pilier unique) dit Hanoï. Néanmoins, il en existe à Hô Chi Minh-Ville une autre, de même forme et de même taille. Un témoin de l’attachement des gens du Sud envers la capitale millénaire.