08/08/2021 14:15
Les infections par le nouveau coronavirus au Japon au cours des dernières 24 heures ont atteint un chiffre record de 15.753 samedi 7 août , ont rapporté les médias locaux.
>>Virus : inquiétude en Chine et manifestations en France
>>Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde

Traitement d'une personne atteinte du COVID-19 dans un hôpital de Sapporo, au Japon, le 3 août. Photo : AFP/VNA/CVN

Tokyo, qui accueille les Jeux olympiques et où l'état d'urgence est en vigueur, a signalé samedi 4.566 cas de COVID-19 au cours des dernières 24 heures, un chiffre qui dépasse les 4.000 cas pour le quatrième jour consécutif.

La tension monte dans les hôpitaux de Tokyo, le nombre de patients hospitalisés ayant atteint 3.485, dépassant ainsi le record de 3.427 enregistré début janvier.

Ces derniers chiffres sont publiés un jour après que le total cumulé des cas confirmés de COVID-19 au Japon a dépassé le million.

Le tournant de la pandémie de COVID-19 semble encore à venir, avec la propagation du variant Delta, hautement contagieux. L'inquiétude grandit quant à un éventuel effondrement du système médical et à la propagation du variant Delta pendant la période des célébrations du O-bon, que les Japonais choisissent généralement pour retourner dans leur ville natale ou voyager à l'étranger.

Afin d'endiguer la résurgence des infections par le nouveau coronavirus, les Jeux olympiques se sont principalement déroulés sans spectateurs.

L'état d'urgence pour Tokyo ne prendra pas fin lorsque les Jeux paralympiques commenceront le 24 août.

Le gouvernement japonais a récemment étendu l'état d'urgence et a également décidé de placer d'autres préfectures sous un quasi-état d'urgence.


Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Le vice-PM Vu Duc Dam préside une réunion sur le redémarrage du tourisme Dans l'après-midi du 21 octobre, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a présidé une réunion en ligne avec plusieurs ministères et Comités populaires locaux sur le plan d'accueil de touristes étrangers dans la nouvelle situation.