30/12/2020 18:20
Mercredi 30 décembre, Singapour a commencé la vaccination des personnels de santé avec le vaccin de Pfizer-BioNTech contre le COVID-19.

>>COVID-19 : le variant détecté aux États-Unis et au Chili, Biden promet d'accélérer la vaccination
>>L'Union européenne démarre à son tour sa campagne de vaccinations
 

Le vaccin de Pfizer-BioNTech contre le COVID-19. Photo : VNA/CVN


Sarah Lim, une infirmière de 46 ans, faisait partie l’un des plus de 30 membres des personnels du Centre national des maladies infectieuses qui ont été vaccinés mercredi 30 décembre, a indiqué le ministère de la Santé. Ces derniers bénéficieront de la deuxième dose du vaccin le 20 janvier.

Singapour est le premier pays d'Asie à approuver le vaccin de Pfizer-BioNTech contre le COVID-19. Le pays a également signé des accords d'achat anticipé de plusieurs autres vaccins candidats, dont ceux en cours de développement par Moderna (Etats-Unis) et Sinovac (Chine). Singapour s'attend à avoir suffisamment de doses de vaccin pour les 5,7 millions de personnes d'ici le troisième trimestre 2021.

Pour montrer la sûreté du vaccin, le Premier ministre Lee Hsien Loong, 68 ans, a déclaré que lui et ses collègues seraient parmi les premiers bénéficiaires. La vaccination sera gratuite et volontaire, mais le gouvernement encourage tous les résidents éligibles à les prendre.

En Indonésie, le gouvernement finalise actuellement des accords avec le producteur de vaccins américain Pfizer et le britannique AstraZeneca afin de fournir suffisamment de stocks pour mener à bien sa campagne de vaccination attendue l'année prochaine, a déclaré mardi le nouveau ministre de la Santé, Budi Gunadi Sadikin.

Une fois les accords d'achat signés, l'Indonésie serait enfin en mesure d'atteindre le nombre minimum de doses de vaccin nécessaires pour pouvoir obtenir l'immunité collective, a-t-il affirmé.

En supposant que chaque personne ait besoin de deux doses de vaccin et que 15% des pertes doivent être comptabilisées selon les recommandations de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), l'Indonésie devrait obtenir un total de 426 millions de doses de vaccins. Jusqu'à présent, la société chinoise Sinovac a assuré qu'elle fournirait 125 millions de doses de vaccin au gouvernement indonésien et la société américaine Novavax, 130 millions de doses.

Neuf mois après l’apparition du premier cas de COVID-19, l'Indonésie a enregistré plus de 727 000 infections dont plus de 21 000 décès.

En Thaïlande, le cabinet thaïlandais a approuvé le 29 décembre huit jours fériés spéciaux en 2021 dans le but de stimuler le tourisme local, a déclaré Traisuree Taisaranakul, porte-parole du gouvernement.

Outre ces jours fériés, les chefs des organisations gouvernementales et des organisations privées pourraient décider s'ils utiliseraient ou non les vacances spéciales.

Selon des données officielles rendues publiques le 28 décembre, la Thaïlande a accueilli 3 065 arrivées internationales en novembre, le deuxième mois d’accueil de visiteurs de longue durée depuis qu'une interdiction a été imposée en avril pour contrôler l’épidémie de COVID-19.

Le 29 décembre, la Thaïlande a confirmé 155 nouveaux cas de COVID-19, dont 134 infections communautaires. Le bilan total s’établit désormais à 6 440 cas confirmés, dont 61 décès.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.